• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Fortes chaleurs : “Buvez, même sans avoir soif !”

Ne pas attendre d'avoir soif pour boire en cas de forets chaleurs / © France 3 Pays de la Loire
Ne pas attendre d'avoir soif pour boire en cas de forets chaleurs / © France 3 Pays de la Loire

Notre région n'est pas en vigilance canicule, car les températures descendent dans la nuit. Malgré tout, des pics de chaleur sont attendus ces prochains jours. 32 voire 33° notamment à l'Est des Pays de la Loire... 

Par Fabienne Béranger

Et tout le monde n'a pas la chance de pouvoir aller chercher un peu de fraîcheur sur le littoral.
Les Sarthois peuvent se rafraîchir autour du lac de Sillé-le-Guillaume.

Dès leur arrivée à Sillé-Plage, Pauline, Jennyfer et leurs trois enfants ont tout suite décidé de s'installer  à l'ombre.
"On a beau leur dire de mettre la casquette, mais ils ont dû mal à la garder" dit Jennyfer à propos de ses enfants alors, être à l'ombre, "ça permet d'être au frais pour le goûter et c'est mieux comme ça je pense"

Car le bon-sens n'est pas toujours de mise.
Eve et Romain,  les deux surveillants du poste de secours, surveillent non seulement la baignade mais font également de la prévention chaleur et soleil.

"Les enfants et les personnes âgées sont très vulnérables donc on doit souvent leur rappeler de boire et de bien mettre de la crême solaire et de se mettre à l'ombre pour éviter les insolations" explique Eve Houlbert, secouriste à Sillé-le-Guillaume.

Et justement, il y a quelque jours,  Romain a pris en charge sa première victime d'insolation.
"On l'a traité en hydratant la personne, en l'emmenant directement au poste pour être auprès d'elle pour la rassurer."

Le risque d'insolation est à prendre au sérieux.
A trois kilomètres du lac, à la maison médicale de Sillé le Guillaume, Benoît Chagneau, médecin généraliste, alerte tous ses patients d'une seule formule : "Buvez, même sans avoir soif !"

Quand la chaleur dure,  le corps s'épuise,  en quelques jours  ou quelques heures.
"C'est la déshydratation brutale, l'insolation le fait de ne pas se couvrir, de ne pas faire suffisamment attention au soleil, de ne pas se rendre compte qu'il fait chaud et sec, qu'on sue, qu'on perd de l'eau".

Prudence et vigilance donc, car les températures vont rester élevées dans notre région jusqu'à jeudi.

► Le reportage de notre rédaction
Buvez sans attendre d'avoir soif !


 

A lire aussi

Sur le même sujet

DOCUMENTAIRE. Mes parents, ces héros ordinaires

Les + Lus