• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Le Mans : Marc Marquez remporte le Grand prix de France moto

Le Grand Prix de France Moto sur le circuit du Bugatti au Mans, le 19 mai 2019 / © Cécile Claveaux / France Télévisions
Le Grand Prix de France Moto sur le circuit du Bugatti au Mans, le 19 mai 2019 / © Cécile Claveaux / France Télévisions

Le champion du monde en titre, Marc Marquez, a remporté ce dimanche le Grand Prix de France Moto au Mans, cinquième manche du Championnat du monde.
 

Par FE avec AFP

Parti en pole position, le pilote espagnol Marc Marquez sur Honda, a remporté ce dimanche 19 mai le Grand Prix de France moto au Mans sur le circuit bugatti au Mans. A 26 ans, il détient déjà 7 titres de champion du monde.

Le quintuple champion du monde et champion en titre n'a pas fait de quartier sur une piste sèche malgré les prévisions de pluie. Un peu menacé dans les premiers tours par la Ducati du surprenant australien Jack Miller, il a vite pris la poudre d'escampette pour terminer devant un trio de machines italiennes.

"C'est toujours difficile au Mans", a estimé Marquez après l'arrivée, soulignant que les Ducati étaient toujours très rapides sur le tortueux circuit Bugatti comme le montre leur tir groupé derrière lui avec Dovizioso 2e, Danilo Petrucci 3e et Jack Miller 4e sur sa machine semi-privée.

"Quand j'ai vu que l'écart augmentait, j'ai poussé encore un peu plus fort et puis j'ai pris ensuite un rythme plus régulier", a-t-il souligné.

Plus de 100 000 spectateurs ont assisté à la course, malgré une météo menaçante

Lors des qualifications samedi 18 mai, l'espagnol avait réalisé son temps très tôt dans la séance, profitant d'un tracé encore relativement sec, égalant ainsi le record de pole positions en MotoGP établi par Valentino Rossi avec 55.

"Aujourd'hui était l'une des journées où ce n'est pas drôle d'être un pilote car, avec ces conditions, vous ne savez pas s'il faut mettre les pneus pour le sec ou le mouillé. Avec cette légère pluie, c'est très difficile. Le premier tour était le meilleur parce qu'il y avait moins d'eau sur la piste", a souligné Marquez, actuel leader du championnat du monde après quatre épreuves.
 
L'espagnol Marc Marquez en pole position du Grand Prix de France Moto / © Cécile Claveaux / France Télévisions
L'espagnol Marc Marquez en pole position du Grand Prix de France Moto / © Cécile Claveaux / France Télévisions

Sitôt après avoir réalisé son meilleur tour, Marquez avait chuté en tirant tout droit dans le bac à gravier. Il avait repris la piste pour un nouveau tour sans repasser par les stands et aucun de ses adversaires n'a pu ensuite tourner plus vite que lui, la piste devenant de plus en plus humide.
 

Les Français se classent 8e et 13e

Les Français Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT) et Johann Zarco (Red Bull KTM Factory Racing) se classent respectivement 8e et 13e. A noter le meilleur tour en course réalisé par Fabio Quartararo en 1’32’’355.  

Lors des qualifications, Fabio Quartararo (Yamaha-SRT) avait pris la 10e place. Il arrivait au Mans auréolé de sa pole position au précédent Grand Prix en Espagne qui avait fait de lui le plus jeune poleman de l'histoire du MotoGP.

"Je suis un peu frustré de la façon dont s'est déroulé la Q2 mais il fallait essayer de sortir en pneus pour le sec. Ce n'était pas la bonne décision mais ce qui est important est que nous avons été capables d'améliorer notre temps avec les pneus pour le mouillé", s'est rassuré le jeune Français. 
Le Français Fabio Quartero partira en 10e position du GP de France Moto / © Cécile Claveaux / France Télévisions
Le Français Fabio Quartero partira en 10e position du GP de France Moto / © Cécile Claveaux / France Télévisions

Quant à Johann Zarco, pole position au Mans l'an dernier, il n'avait pu trouver les bons choix de pneus pour la Q1 et était parti à la 14e sur une KTM qui continue de lui poser des problèmes d'adaptation. 
Johann Zarco partira en 14e position du GP de France moto / © Cécile Claveaux / France Télévisions
Johann Zarco partira en 14e position du GP de France moto / © Cécile Claveaux / France Télévisions

Sur le même sujet

DOCUMENTAIRE. Mes parents, ces héros ordinaires

Les + Lus