Le Mans : 72 heures d'antenne pour célébrer les 40 ans des radios libres en Sarthe

L'événement est organisé à l'occasion de la première édition de la fête de la radio, initiée par le Conseil supérieur de l’audiovisuel. Pendant 72 heures, des intervenants des radios sarthoises d'hier et d'aujourd'hui vont se relayer à l'antenne pour retracer l'histoire de ce média en Sarthe.

Il s'agit de célébrer, non seulement, les 40 ans des radios "libérées" par François Mitterrand, mais aussi les 100 ans de la création de la première station radio, Radio Tour Eiffel.

En Sarthe, les radios libres ont connu un développement spectaculaire : de nombreuses radios associatives ont émergé en 1981, mais aussi quelques radios privées indépendantes.

C'est cette histoire, riche et reconnue, que les acteurs contemporains des radios sarthoises vont retracer au cours de ces 72 heures d'antenne, diffusées sur des radios partenaires de l'opération.

La Sarthe est aujourd'hui un des départements qui compte le plus de radios en milieu scolaire : Radio Prévert à Pontvallain, Fréquence Sillé à Sillé-le-Guillaume, Cartables FM au Mans, Contact FM à Montval-sur-Loir.

Le département n'est pas en reste, non plus, côté radios associatives (Radio Alpa, Radio Alpes Mancelles, Ornithorynque) ou commerciales (Sweet FM, Radio Vinci Autoroutes, Nostalgie Le Mans ou encore France Bleu Maine). 

Vincent Cerutti, Yael Goosz, Apolline de Malherbe

Tous ces canaux de diffusion se sont associés pour occuper l'antenne lors de ces trois jours d'animation qui veulent raviver les grandes voix de la radio en Sarthe : " Le cœur radiophonique et affectif des trois jours passera par les 72 témoignages de celles et ceux qui ont marqué l’histoire de la radio en Sarthe depuis 40 ans. Des noms s’imposent, ceux de West FM, Radio Maine, Radio Alpes Mancelles, Radio Alpa, et tant d’autres radios apparues dans les années 90. Mais aussi des parcours depuis la Sarthe comme ceux de Vincent Cerutti ou Yael Goosz."

Mais aussi "Apolline de Malherbe, dont le nom affiche ses racines sarthoises, est la première femme à tenir une matinale en responsabilité sur une radio nationale."

Le programme de ces trois jours dédiés au media radiophonique est visible sur le site de l'événement.

Le lancement de cette antenne éphémère est prévu le jeudi 3 juin à 20 heures et se terminera le dimanche 6 juin.

À noter qu'à cette occasion, la Sarthe effectuera une première expérimentation en diffusion numérique avec la radio des 72 heures et plusieurs radios sarthoises partenaires en DAB +, la future norme de diffusion radiophonique.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
médias économie éducation aux médias éducation société histoire culture événements sorties et loisirs