Le circuit des 24 Heures du Mans a généré des retombées économiques de plus de 114 millions d'euros et près de 2.500 emplois temps plein en 2014, annonce l'Automobile club de l'Ouest (ACO)

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

C'est chiffres sont établis par un travail universitaire et dévoilés deux semaines avant l'épreuve reine du circuit sarthois, les 24 Heures auto, les retombées financières directes du circuit (billetterie, droits de retransmission télévisés, etc.) ont atteint 52,3 millions d'euros en 2014.
La précédente édition de cette étude, publiée en 2010 pour l'année 2009, évaluait ces retombées directes à 38 millions d'euros. Les retombées financières des 24 Heures auto, qui se dérouleront cette année les 13 et 14 juin, représentaient en 2014 près de 31 millions d'euros.

De leur côté, "les retombées financières indirectes (dépenses des spectateurs non locaux en hébergement et restauration...) s'élèvent à 29,6 millions d'euros" en 2014 contre 27,6 millions d'euros en 2009, a précisé l'ACO, gestionnaire du
circuit, dans un communiqué.
En prenant en compte les retombées financières induites, liées aux entreprises dépendant des sports mécaniques installées dans le voisinage du circuit, et la diffusion de l'impact dans l'activité économique du département de la Sarthe, l'étude évalue les retombées économiques totales du circuit à 114,7 millions d'euros l'année dernière, en légère hausse par rapport à 2009 (111,5 millions).

Enfin, l'ACO affirme que "l'impact en emplois sur la Sarthe de l'activité du circuit des 24 Heures du Mans est de 2.456 équivalents temps pleins". Ce chiffre était de 2.290 il y a cinq ans.

avec AFP