• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Le Mans : affrontements entre forains et forces de l'ordre dans le centre-ville, la mairie évacuée

Les forces de l'ordre ont utilisé les lacrymos contre les forains au Mans, le 22 mars 2019 / © Cécile Claveaux, France 3 Pays de la Loire
Les forces de l'ordre ont utilisé les lacrymos contre les forains au Mans, le 22 mars 2019 / © Cécile Claveaux, France 3 Pays de la Loire

Les forains restent mobilisés après le refus de la municipalité du Mans d'accueillir la foire sur la place des Jacobins. Ce vendredi après-midi, la situation s’est tendue dans le centre-ville où forains et forces de l'ordre se sont affrontés.

Par Fabienne Béranger

Ce vendredi après-midi, forains et forces de l'ordre se sont affrontés du côté de la place des Jacobins dans le centre-ville du Mans.
Jets d'oeufs d'un côté, lacrymos de l'autre... Les forces de l'ordre ont tenté de maintenir les forains à distance de la mairie, à laquelle ces derniers souhaitaient accéder afin de rencontrer Stéphane Le Foll, le maire socialiste de la ville.

Par précaution, la mairie a été évacuée. "Il était hors de question de mettre le personnel en danger", a indiqué une porte-parole de la municipalité à l'AFP.

Stéphane Le Foll et "la municipalité appellent au calme et réitèrent leur proposition d'une fête foraine hors du périmètre du centre ville", précise la mairie dans un communiqué de presse.
    
Depuis le refus de la ville d'accueillir la fête foraine place des Jacobins, les forains ne décolèrent pas. Ils ont multiplié les actions tout au long de la semaine, à l'instar de l'occupation des voies en gare du Mans jeudi soir.
Ce vendredi après-midi, une délégation a été reçue vers 16 heures en préfecture afin de trouver une issue à ce conflit.

Le conflit dure depuis février

Le 26 février dernier, la municipalité annonce vouloir reléguer la fête foraine en périphérie de la ville sur le site du Panorama, suite au fiasco de la précédente fête foraine il y a un an.

Des bagarres avaient éclaté dans le centre-ville du Mans et la mairie avait choisi de délocaliser l'événement au sud de la ville près de l'aérodrome. 

Mais depuis mardi dernier, les forains ont multiplié les actions afin d'obtenir d'installer leurs manèges, place des Jacobins.

Quatre jours de mobilisation

Mardi dès l'aube, les entrées de la ville du Mans sont ainsi bloquées par une centaine de camions de forains mécontents. Les opérations escargots se déplacent ensuite dans le centre-ville, avant une première levée du blocus, le temps de négociations menées en mairie.

A l'issue de cette première réunion, les forains reprennent le blocage de la ville. En fin d'après-midi, forains, préfets et maire de la ville se réunissent de nouveau.

Les négociations n'ayant pas abouti, les forains décident d'occuper la place des Jacobins. Ils positionnent des camions le long de la ligne de tramway ainsi qu'au pied de la cathédrale.

Mercredi, une nouvelle réunion se tient avec la préfecture, la situation semble s'apaiser.
"Cela avance très fort... On a affaire à un grand Préfet (...) Un homme d'Etat qui gère la situation... Pour l'instant, rien n'est signé mais on se revoit jeudi à 11 heures", explique l'un des représentants syndicaux des forains.

Un nouveau rendez-vous est donc pris jeudi matin en Préfecture, sans que les forains n'obtiennent satisfaction.

Dans l'après-midi, ils bloquent l’entrée de l’A28 et de l’A11 à hauteur du Mans, dans les deux sens, avant de regagner leurs camions stationnés à l'entrée du péage du Mans Nord.

Dans le même temps, les femmes et les enfants de forains vont se poster devant le domicile de Stéphane Le Foll, lemaire du Mans.

Jeudi soir, les forains investissent les voies à hauteur de la gare du Mans.

Ce vendredi en milieu de matinée, les forains ont brièvement bloqué l'A11, selon Vinci autoroutes, "au niveau du diffuseur de Le Mans-Nord (n°7) et du kilomètre 171"

Dans la soirée, ils ont de nouveau bloqué les voies à hauteur de la gare du Mans. Certains trains ont ainsi accusé un retard d'1h45.

Les forains  n'ont cependant pas prévu de manifester ce samedi à loccasion du grand rassemblement interrégional des Gilets jaunes.

En revanche, dimanche après-midi, dès 15 heures, ils proposeront des manèges gratuits, place des Jacobins.


 

En direct sur France 3 PDL
Direct web France 3 Pays de la Loire




 

A lire aussi

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus