• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Le Mans : braquage du Norauto, le verdict est tombé

© France3paysdelaloire
© France3paysdelaloire

Ce lundi 28 mai 2018, presque quatre ans après les faits, les peines des trois accusés dans l’affaire du braquage du Norauto sont tombées. 

Par Julien R.

Un matin de novembre 2014, le magasin Norauto du Mans est braqué. Il est 7h30. Les trois individus viennent initialement cambrioler l’atelier, sans se douter que des salariés travaillent déjà sur le site. Le cambriolage tourne mal, des employés sont brutalisés et en état de choc, certains le sont encore aujourd’hui.

Les braqueurs finissent par quitter les lieux. Alors qu’ils souhaitaient subtiliser 45000 euros, ils repartent avec un maigre butin de 470 euros qu'ils oublient en abandonnant leur véhicule. Leur tentative est un véritable échec.

Durant ces quatre jours de procès, deux des trois accusés ont avoué leur participation au braquage. Il s’agit de Moussa Bousnoud et de Laurent Carré, le conducteur de la voiture. Le troisième accusé, Rachid Daoud, quant à lui, nie en bloc avoir participé au braquage mais concède l’avoir initié.

Non convaincue par la version de Rachid Daoud, considéré comme le meneur des opérations, la cour d’assises l’a condamné à 12 ans de réclusion criminelle. Ses traces ADN retrouvées dans la voiture utilisée pour le braquage et les écoutes téléphoniques ont appuyé la décision de la cour.

Les deux autres individus, Moussa Bousnoud et Laurent Carré, ont respectivement écopé de 9 et 10 ans de réclusion criminelle. Les trois condamnés se voient aussi être interdits de droits civiques pendant trois ans, pour cause de récidive.

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus