Le Mans : les infirmières des blocs opératoires en grève

Les infirmières en grève ce matin devant les blocs opératoires du centre hospitalier du Mans. / © CGT / CHM
Les infirmières en grève ce matin devant les blocs opératoires du centre hospitalier du Mans. / © CGT / CHM

Une augmentation de l'activité et des effectifs qui stagnent : les infirmières des blocs opératoires du centre hospitalier du Mans ont stoppé le travail ce mercredi pour dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail.

Par Yann Ledos

Beaucoup d'heures supplémentaires à effectuer et des difficultés pour poser des jours de congés, voilà les principaux problèmes rencontrés par le personnel des blocs opératoires aujourd'hui à l'hôpital du Mans.

Selon la CGT, le syndicat à l'origine de ce débrayage, le planning des opérations déborde mais le personnel vient à manquer, malgré la présence de nombreux intérimaires.

Autre source d'inquiétude pour ces infirmières spécialisées : la mise en place au premier janvier 2020 d'une nouvelle réglementation qui va imposer la validation de certaines de leurs compétences.

Une non-reconnaissance de certaines compétences, pourtant déjà exercées au quotidien, pourrait interdire à certaines d'entre elles l'accès aux blocs opératoires.

Les différentes réunions avec la direction sur ces sujets n'ont pas donné satisfaction. La dernière en date, le 19 novembre dernier, s'est soldée par une fin de non-recevoir.

Ce jeudi 21 novembre, ce sont les salariés de l'imagerie médicale du centre hospitalier du Mans qui débrayeront, à leur tour, à l'appel de la CGT.

Les manipulateurs en radiologie rencontrent les mêmes difficultés que leurs collègues : augmentation de l'activité et sous-effectif.

Le mouvement de grogne au sein de la santé publique se poursuit donc, malgré les rallonges budgétaires promises par le gouvernement.

 

Sur le même sujet

Les + Lus