Le Mans : procès en appel pour le meurtre de la nourrice

Parquet du Mans - Palais de justice / © MAXPPP
Parquet du Mans - Palais de justice / © MAXPPP

Le procès en appel d'Olivier Lebrun s'est ouvert ce matin au Mans et se poursuit jusqu'au 8 décembre. L'homme de 49 ans est jugé une seconde fois pour l'assassinat de l'ancienne nourrice de son enfant. Il l'a tuée de 18 coups de couteau en avril 2013 à Savennières, dans le Maine et Loire.

Par Manon Monnier

Des faits qu'il avoue, mais un verdict qu'il conteste.
En juin 2016, Olivier Lebrun est condamné à 25 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises du Maine-et-Loire. Il avoue avoir assassiné Nelly Lebrouard, l'ancienne nourrice de son enfant dans la nuit du 15 au 16 avril 2013.

Ce passage à l'acte fait suite à la maladie de son fils, le syndrome de bébé secoué dont il souffrait depuis avril 2011, rendant Nino, sept mois, aveugle. Une enquête est ouverte à l'époque et on accuse le père, Olivier Lebrun. Il sera placé en garde à vue.
Bouleversé par les suspicions à son encontre, le père de famille tombe dans une dépression et dans l'alcool. Il suspecte fortement la nourrice et finit par la tuer de 18 coups de couteau. Un acte prémédité selon l'instruction.

► Le reportage de notre rédaction


Sur le même sujet

Rezé : 30 familles Roms relogées sur deux campements

Près de chez vous

Les + Lus