Pendant huit jours la Ville du Mans a vibré pour le Mans Sonore. Ce samedi 27 janvier 2024 sonnait la clôture de cette biennale du son. De la Cathédrale aux rues du centre-ville du Mans le son était dans tous ses états. Balade musicale insolite.

Sous les voûtes de la cathédrale du Mans l'Institut Technologique des Métiers de la Musique a accompli un petit miracle : ressusciter un ensemble d'instruments de l'époque médiévale.

durée de la vidéo : 00h00mn23s
concert d'instruments mediévaux en la Cathédrale du Mans ©France 3 Pays de la Loire

Si en ce dernier jour de Biennale du son la lutherie la plus élaborée était à l'honneur, la plus sauvage était dans la rue.

Eric fait chanter les légumes.

durée de la vidéo : 00h00mn29s
un concert de légumes ©France 3 Pays de la Loire

"Tout se croise. Ce qui est bien, c'est que justement, il y a une dimension d'unification" avoue goulûment Eric Van Osselaer, le chef d'orchestre du projet Carotte Quantique.

L'expérimentation rejoint aussi les choses plus carrées ou plus connues et tout ça se brasse. Et ça vibre dans tous les coins.

Éric Van Osselaer

chef d'orchestre du projet Carotte Quantique

Ici ce sont les cailloux qui vibrent.

Côté plomberie le PVC aussi a la parole.

durée de la vidéo : 00h00mn19s
un concerto pour cailloux et tuyau ©France 3 Pays de la Loire

Et pour passer d'un son à un autre rien de tel que de suivre une fanfare.

durée de la vidéo : 00h00mn11s
ambiance fanfare de rue dans les rues du Mans ©France 3 Pays de la Loire

Au Mans la musique était en liberté avec ou sans instruments comme avec ce duo de beatboxers.

durée de la vidéo : 00h00mn24s
démonstration de beat-boxing ©France 3 Pays de la Loire

"On m'a demandé à l'instant "c'est du temps c'est de l'entraînement, c'est combien de temps?" Mais ça varie en fait" explique NLD un Beatboxer nantais.

"Ça peut venir en six mois comme venir en des années d'expérience" rajoute-t-il.

"C'est la première fois qu'on voit ça et on s'est arrêté volontiers, c'était vraiment surprenant" raconte pour sa part cette spectatrice ravie.

 Son mari rajoute "Je suis bluffé par leur technicité On se demande comment ils font. Je suppose qu'y a du boulot, mais c'est magnifique"

La musique, dans tous ses états.

Aujourd'hui Le Mans était bel et bien la capitale du son.

Article écrit avec Marc Yvard et des images de Charles Lemercier

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité