Septuagénaire découvert mort à Coulaines, sa fille placée en détention provisoire

La femme, âgée de 38 ans avait été placée en garde à vue après la découverte du corps de son père à Coulaines, près du Mans. Elle était hébergée par son père et ne s'entendait pas avec lui.

Le corps sans vie d’un homme de 75 ans avait été découvert à son domicile de Coulaines jeudi 15 février dans l'après-midi. C’est sa fille, hébergée par son père, qui avait prévenu les pompiers.

"Les premiers éléments recueillis attestent d’une très mauvaise entente entre le père et la fille, laquelle est suspectée d’avoir, par le passé, exercé des violences sur cet homme, dont l’état physique justifiait des soins réguliers et attentifs", expliquait vendredi dernier dans un communiqué Delphine Dewailly, la procureure de la République du Mans.

La fille du septuagénaire avait ainsi "spontanément" indiqué avoir "notamment cessé de lui apporter les piqures, traitements et repas prescrits en considération de cet état de santé". 

Immédiatement placée en garde à vue dans le cadre de l’enquête confiée au Commissariat de Police du Mans, elle a été déférée à l’issue de cette garde à vue, précise le parquet du Mans ce lundi 19 février.

"Mise en examen par le Juge d’Instruction du Mans du chef de violences volontaires ayant entrainé la mort sans l’intention de la donner, violences aggravées par la particulière vulnérabilité de la personne victime".

Placée sous mandat de dépôt criminel, elle encourt la peine de 30 ans de Réclusion criminelle.

"Les analyses médicales prendront encore quelques semaines avant d’apporter toutes précisions utiles sur les causes exactes du décès", précise le parquet.

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux et sur france.tv

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Pays de la Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité