Législatives 2022 : qui prendra la tête de la 1ère circonscription de la Sarthe ?

Publié le
Écrit par Yann Ledos avec Ana Le Roy

Le député sortant, Damien Pichereau, élu de la majorité présidentielle en 2017 en pleine vague macroniste a décidé de ne pas briguer un second mandat. Sa succession est ouverte et une dizaine de candidats est sur les rangs.

C'est une circonscription plutôt rurale, si on excepte une petite partie du Mans centre-ville au milieu de son découpage. Les plus grandes villes du secteur sont Sillé-le-Guillaume (2 600 habitants) et Fresnay-sur-Sarthe (2 800 habitants), tout au nord.

Quelques industries sont encore implantées sur le territoire comme l'électricien Legrand ou l'usine Hutchison (joints d'étanchéité pour l'automobile), qui fait partie du groupe Total : deux des plus gros employeurs du bassin. Malgré tout, c'est une circonscription plutôt agricole, avec de grands plateaux céréaliers, qui compte 104 578 habitants.

Lors de l'élection présidentielle, c'est Emmanuel Macron qui avait viré en tête assez largement avec 30,5% des voix devant Marine Le Pen à 23,6%. Jean-Luc Mélenchon arrivait troisième avec 18,4% des suffrages exprimés.

Le député sortant

Damien Pichereau, commercial dans le secteur automobile de profession, a décidé de quitter l'Assemblée nationale. Élu sous l'étiquette En Marche en 2017, Damien Pichereau avait auparavant fait un court séjour à l'UMP (l'ex-nom des Républicains).

Durant son mandat, il a signé plusieurs rapports sur le transport routier et les infrastructures et a porté un projet de loi d'orientation des mobilités. Depuis 2020, il fait parti d'En commun, le mouvement de Barbara Pompili, l'ex-ministre de la transition écologique, au sien de la majorité présidentielle. Il assure vouloir rester militant de l'action du président de la République Emmanuel Macron à l'issue de son mandat.

Le contexte politique

À droite en 2007, puis à gauche en 2012, la physionomie politique changeante de cette 1ère circonscription a conduit le Marcheur Damien Pichereau à l'Assemblée nationale en 2017, en pleine vague macroniste.

Pour sa succession, la majorité présidentielle a adoubé Julie Delpech, 33 ans, ancienne membre du PS et ancienne assistante parlementaire du sénateur-maire Jean-Claude Boulard. Pas sûr que la validation du député sortant soit suffisante, même si, selon le politologue Arnaud Leclerc, " une législative qui vient après un présidentielle conduit très souvent l’électorat du président à continuer à le soutenir et les autres électorats à s’évaporer en grande partie. 

Pour Arnaud Leclerc, la présence de la Républicaine Fabienne Labrette-Ménager, ancienne députée de la circonscription entre 2007 et 2012, ne suffirait pas à déstabiliser une dynamique qu'il voit plutôt du côté de la majorité présidentielle :  Les Républicains sont dans une situation très difficile, presque en voie de décomposition et de disparition. Ils ont pris une claque à la présidentielle qui les rend presque invisibles. Ensuite, les grands leaders sont partis vers un camp ou vers un autre, il ne reste par conséquent plus beaucoup de monde à bord. "

Les Républicains sont bien tellement en difficulté qu’il leur sera difficile d’exister dans cette élection-là. (...) Ça donne à la candidate d'En Marche une situation confortable.

Arnaud Leclerc

Politologue

Les candidats au premier tour dans la 1ère circonscription de la Sarthe

Dylan Bénaud (suppléante Françoise Dubois) PS, hors accord Nupes

Ghislaine Bonnet (suppléante Nathalie Buchot) Nupes

Julie Delpech (suppléant Marc Enevisse) Ensemble, majorité présidentielle

Yves Cortes (suppléante Sonia Moinet) Sans étiquette

Fabienne Labrette-Ménager (suppléant Olivier Sasso) LR

Sylvie Maillet (suppléant Arnaud Rabette) LO

Edwige Picouleau (suppléant Benoit Guilloret) RN

Stéphane Fouéré (suppléante Rafika Baghou) Gauche républicaine et laïque

Patricia Collet (suppléant Joël Harpin) Les Patriotes

Brigitte Dujardin ((suppléant Hervé Biard) Reconquête !

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité