Cet article date de plus de 4 ans

Maine-et-Loire : deux camions de lait attaqués par des commandos cagoulés

La méthode est radicale, et s'est répétée à deux reprises hier soir. Des personnes cagoulées interceptent un camion de lait, dégonflent ses pneus, puis vidangent la citerne sur la route, les faits se sont déroulés hier, précisément à Miré et à Cherré dans le Maine-et-Loire.
© f3
De véritables actions de commando. Les faits se sont déroulés sur deux soirées et à peu de distance, aux limites du Maine-et-Loire, de la Mayenne et de la Sarthe.

À Miré dans le Maine-et-Loire, sept personnes encagoulées sont sorties de trois voitures aux plaques d'immatriculation dissimulées, et ont dégonflé les pneus d'un camion collectant le lait pour la laiterie Bel de Sablé-sur-Sarthe. Ils ont ensuite vidé les 5 000 litres de lait contenus dans la citerne sur la chaussée. Aucune violence n'aurait été exercée sur le conducteur du camion.

À Cherré lundi soir, toujours dans le Maine-et-Loire, ce sont 15 personnes cagoulées qui ont intercepté un camion collectant le lait pour la fromagrie Perrault à Château-Gontier.

Aucune revendication, sur le terrain, ou exprimée ailleurs par un groupement ou collectif. Les faits sont survenus en soirée alors qu'un accord sur le prix du lait avait été trouvé entre organisations agricoles et l'industriel Lactalis à Laval en milieu de journée.

La gendarmerie a ouvert une enquête.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers agriculture économie agriculteurs en colère