REPLAY. Municipales 2020 à Sablé-sur-Sarthe : ce qu'il faut retenir du débat d'avant second tour Leudière-Joulaud-Mareau

Chose inédite depuis les années 1970, Sablé-sur-Sarthe connaît un second tour d'élection municipale en 2020. Arrivé 2e le 15 mars, le maire (LR) sortant Marc Joulaud a débattu ce 16 juin avec ses concurrents Nicolas Leudière (DVD) et Rémi Mareau (DVG), en compagnie de Virginie Charbonneau.
Autour de Virginie Charbonneau, Nicolas Laudière, Rémi Mareau et Marc Joulaud ont débattu sécurité, santé et attractivité à Sablé-sur-Sarthe en vue du second tour des élections municipales le 28 juin 2020.
Autour de Virginie Charbonneau, Nicolas Laudière, Rémi Mareau et Marc Joulaud ont débattu sécurité, santé et attractivité à Sablé-sur-Sarthe en vue du second tour des élections municipales le 28 juin 2020. © Sandrine Quemeneur / FTV

La campagne des municipales 2020 dans la troisième ville de Sarthe (12 200 habitants) s'est révélée davantage judiciaire que politique. Le maire (LR) sortant Marc Joulaud, élu depuis 2008, est poursuivi dans le cadre de l’affaire des emplois présumés fictifs de Pénélope Fillon. Le procès s’est refermé quatre jours avant le 1er tour, et Marc Joulaud a fait des aller-retours entre le Palais de justice à Paris et Sablé-sur-Sarthe.

Drôle de campagne municipale, qui a eu des effets sur les résultats du 15 mars. Car si depuis plus de 30 ans, les maires y étaient élus ou réélus dès le 1er tour… Cette fois, c’est différent ! Non seulement Marc Joulaud devra en passer par un second tour, mais en plus il est arrivé en seconde position, devancé par Nicolas Leudière, un ancien conseiller municipal de sa majorité qui a démissionné en 2019. Les suprises n'arrivent pas seules, puisque une liste de gauche, celle menée par Rémi Mareau, s'est hissée au second tour. Cela n'était pas arrivé depuis 1977 dans la commune sarthoise.

"Le résultat n'est pas à la hauteur de nos ambitions, reconnaît Marc Joulaud sur le plateau de France 3 Pays de la Loire ce 16 juin (voir vidéo ci-dessous). On a entendu une petite musique expliquant que je ne serai pas en mesure d'occuper mes fonctions. Or aucune peine d'inégibilité n'ayant été retenue contre moi, je suis confiant."

 

Des incivilités déplorées par les Saboliens

La sécurité a la part belle dans la campagne : elle serait la principale préoccupation des Saboliens selon une enquête de la mairie malgré des faits de délinquance peu nombreux.

"On a six policiers municipaux, nous en voudrions huit, avance Nicolas Leudière. Nous voudrions aussi développer la vidéosurveillance et ne pas la concentrer seulement sur le centre-ville. A cela, nous ajouterons de la prévention," notamment à destination des jeunes. Marc Joulaud veut porter le nombre d'agents municipaux à dix et aussi augmenter le nombre de caméras.

Rémi Mareau n'est pas d'accord avec le constat de ses concurrents à droite. "On a doublé le nombre de policiers municipaux, mais le nombre de délit n'a pas baissé. On n'avait pas de caméras il y a vingt ans, aujourd'hui on en a plein mais ça n'a rien changé. Pourquoi continuer dans dans cette direction puisque ça ne marche pas ? lance-t-il. Il faut remettre de la proximité, créer des éducateurs de quartiers, du social, du contact."

 

Une maison de santé pluridisciplinaire

Les trois candidats sont d'accord pour implanter sur la commune, sous-dotée en médecins, une maison de santé pluridisciplinaire. Le projet est sur les rails. "70 professionnels de santé travaillent depuis trois ans sur le projet qui a été validé par l'Agence régionale de santé, souligne Marc Joulaud. Le réseau existe, il est structuré."

"C'est un écrin de départ. Après, il faut un dynamisme, offrir une atmosphère propice à l'établissement des professionnels de santé pour faire venir son conjoint et ses enfants," observe Rémi Mareau qui, en cas d'élection, ferait de la création de cet établissement la première mesure de son mandat.

 

Rendre Sablé plus attractive

Un avis partagé par Nicolas Leudière, qui pense aussi à l'attractivité de la ville pour les jeunes internes qui souhaitent s'installer. "J'en ai rencontré et on me dit souvent "vous savez, lorsqu'on a fait dix ans d'internat, on n'a pas envie d'aller vivre à Sablé-sur-Sarthe".

Selon lui, Sablé doit redonner envie en remettant en valeur son patrimoine, réjouter du vert, soigner ses entrées de ville. "On doit mettre en valeur notre ligne grande vitesse. On est à 1h10 de la gare Montparnasse et le maire doit en être l'ambassadeur !"

Nicolas Mareau abonde sur les espaces verts : "On en a encore trop peu dans certains quartiers. On a du patrimoine, le château, des espaces verts qui sont laissés à l'abandon, selon moi, depuis plusieurs années," estime-t-il. S'il est réelu, Marc Joulaud promet quant à lui "de la construction et de la rénovation dans le centre-ville".

 

 

Les résultats du premier tour à Sablé-sur-Sarthe

Nicolas Leudière (DVD) crée la surprise à Sablé en devançant le maire sortant Marc Joulaud (LR) au premier tour.
Nicolas Leudière (DVD) crée la surprise à Sablé en devançant le maire sortant Marc Joulaud (LR) au premier tour. © France Télévisions

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections françois fillon