Sarthe : le secteur de la restauration peine à recruter

Publié le
Écrit par Julie Cudza .

Ce samedi 2 avril, les restaurants sarthois ont ouverts leurs portes pour promouvoir leur secteur qui peine à recruter.

Après deux années rythmées par la crise sanitaire, le secteur de la restauration peine à recruter. Cuisinier et serveur ont déserté ces établissements. Entre les fermetures, les restrictions et la hausse des prix, la restauration et l’hôtellerie ne font plus partie des secteurs qui emploient le plus en France.

Ce sont douze restaurants à Sarthe en Pays de la Loire qui se sont mobilisés pour faire revenir les passionnées de ce domaine. 

Dans l’hôtel restaurant saint Jacques à Thorigné-sur-Dué, le patron compte six salariés, à la recherche d’un cuisinier, cette journée porte ouverte lui permet de valoriser et mettre en avant tous les aspects de la restauration aux jeunes visiteurs.

Pour qu’on s’engage dans ce métier, il faut un déclic, il manque de vrai passionné.

Vincent Faucher

Et si la crise sanitaire a rendu ce métier instable et que les conditions de travail sont jugées éprouvantes, le professionnel voit une autre problématique. 

"Il y a une certaine difficulté au niveau de notre position, on est dans un milieu rural, c’est compliqué, même au niveau de l’apprentissage, c’est dur d’en avoir du fait qu’on soit en zone rurale, donc on a que quelques apprentis du secteur" explique Vincent Faucher. 

À l’hôtel d’Angleterre tenu par le patron de l’unit 72, la journée a été fructueuse pour lui, ce sont trois jeunes qui ont été agréablement surpris par la réalité du métier. Afin de redorer l'image de cette profession, le patron de l’’unit 72, adopte une opération séduction avec une revalorisation des salaires et l’adaptation des plannings pour offrir des soirées et des vacances à ses employés.

À l’issue de cette journée de porte ouverte, chaque personne conquise pourra par la suite demander des stages auprès des restaurateurs présents. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité