• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Sarthe : le Mans Sarthe Basket joue ce mardi soir pour la qualification en playoffs

© Cécile Claveaux
© Cécile Claveaux

Le Mans Sarthe Basket entame la dernière ligne droite de la saison. Neuvième de Jeep Elite, les sarthois sont encore en course pour les playoffs. En déplacement au Portel ce mardi soir, les troupes d’Eric Bartecheky sont enfin au complet et miseront sur la combativité pour espérer se qualifier.
 

Par Tristan Baudenaille-Pessotto

Cela faisait 5 mois qu’ils ne s’étaient plus imposés à l’extérieur. Vendredi dernier à Gravelines, les joueurs du MSB ont renoué au meilleur moment avec la victoire en déplacement. A six journées du terme de la saison régulière, les manceaux sont à la poursuite de Bourg-en-Bresse, 8e et premier qualifié.

Un adversaire qu’ils rencontreront samedi en conclusion d’une semaine cruciale dans le sprint final, que le MSB souhaite aborder avec les joueurs les plus concernés.
 

Tancé par l'entraîneur


Kendrick Ray puis Cameron Clark en ont fait les frais. Jugé moins impliqué, le premier a vu son temps de jeu se réduire considérablement, seulement onze minutes contre Gravelines. Tandis que le second, passé à côté de son match vendredi a été tancé par son entraîneur.

Profitant à nouveau d’un groupe au complet, Eric Bartecheky peut désormais mettre sur le banc ses « hommes forts » sans risquer l’équilibre de son équipe.

Face à Gravelines il n’a pas hésité à s’appuyer sur les joueurs les plus combatifs. Alors que Wilfried Yeguete dominait la raquette (13 points, 13 rebonds), ce sont les remplaçants qui ont fait la différence. Richard Hendrix a été précieux dans le money-time. L’arrière Terry Tarpey a apporté toute son intensité, tout comme Petr Cornelie (11 points, 8 rebonds).
 

Eviter le faux-pas


De quoi montrer la marche à suivre alors que le MSB retrouve le Nord ce soir. Dans le Chaudron du Portel, trois des cinq premiers du championnat ont laissé des plumes, Monaco, Pau et Dijon y ont perdu.

En mode commando, les manceaux tenteront d’éviter le faux-pas.
 

Sur le même sujet

Nantes : le samedi 6 avril 2019, la vidéo de manifestants pris au piège d'une "nasse" fait polémique

Les + Lus