Sarthe : le port du masque devient obligatoire dans quatre nouvelles communes

Il s'agit des agglomérations de Coulans-sur-Gée, Sillé-le-Guillaume, Sainte-Jamme-sur-Sarthe et Savigné-l'Évêque. Ces communes viennent s'ajouter au sept autres concernées dans le département. Seule la ville de Saint-Calais sort du dispositif sanitaire. 

Le port du masque est actuellement obligatoire dans onze communes de la Sarthe, comme ici dans le centre-ville du Mans.
Le port du masque est actuellement obligatoire dans onze communes de la Sarthe, comme ici dans le centre-ville du Mans. © JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
68 cas pour 100 000 habitants, le taux d'incidence du département de la Sarthe est plutôt stable, même s'il reste au dessus du seuil d'alertre, fixé à 50 personnes contaminées.

C'est la pression hospitalière qui est particulièrement surveillée par les services sanitaires du département : aujourd'hui, 45 personnes sont hospitalisées en Sarthe pour cause de Covid-19, dont une personne en service de réanimation.

L'augmentation est inquiètante, selon les propos de Stéphan Domingo, le délégué départemental de l'Agence régionale de santé (ARS), qui estime qu'après une contamination estivale des plus jeunes, c'est au tour des populations les plus fragiles d'être, à nouveau, touchées par le virus.

Je gage que, si tout le monde portait le masque, respectait les distanciations sociales et physiques, et se lavait les mains régulièrement, on aurait beaucoup moins de contaminations et une circulation du virus « à bas bruit ». Il continuerait de circuler évidemment, mais sans effets majeurs, ni en terme de taux d’incidence ou de positivité et surtout sans incidences sur la prise en charge des personnes les plus fragiles.

Stéphan Domingo, délégué départemental de l’ARS


En conséquence, le préfet de la Sarthe a prolongé jusqu'au 15 octobre prochain le port du masque obligatoire dans sept communes sarthoises : Le Mans (où la majorité des 16 clusters sarthois se situent) et les villes de la couronne mancelle, Coulaines, Allonnes, Changé et Arnage. Ainsi que La Suze-sur-Sarthe et Sablé-sur-Sarthe. La commune de Saint-Calais, dont les indicateurs sanitaires montrent une nette amélioration, sort du dispositif.

Quatre communes supplémentaires, par contre, sont désormais soumises à cette obligation. il s'agit des villages de Coulans-sur-Gée, Sainte-Jamme-sur-Sarthe, Sillé-le-Guillaume et Savigné-l'Évêque.

Par ailleurs, le préfet de la Sarthe, Patrick Dallennes, à l'image de ce qui se pratique dans onze autres villes françaises, n'exclut pas la fermeture des bars et restaurants du département après 22 heures, en cas de passage de la Sarthe en zone d'alerte renforcée.

► À voir le reportage de notre rédaction : Quentin Duval, Carine Mordrelle et Gaëtan Danré
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société