Soupçons d'emplois fictifs : bientôt un procès en correctionnelle pour les époux Fillon ?

Le parquet national financier (PNF) a requis le renvoi devant le tribunal correctionnel de François et Pénélope Fillon, a appris vendredi 11 janvier France 2 de source proche du dossier, confirmant une information du quotidien Le Monde.
Les époux Fillon à Paris lors de la campagne présidentielle, en avril 2017
Les époux Fillon à Paris lors de la campagne présidentielle, en avril 2017 © Ian Langsdon /MaxPPP
Selon le quotidien Le Monde, le procès pourrait avoir lieu avant la fin de l'année 2019 si le juge suit les réquisitions du Parquet National Financier. Un procès qui pourrait aussi concerner Marc Joulaud, ancien suppléant de François Fillon lorsque celui-ci était député de la Sarthe.

Selon le Monde, le réquisitoire du PNF, confirme que l'emploi a bien revêtu un caractère fictif.
Le réquisitoire le rappelle, « Penelope Fillon a bénéficié de deux contrats d’assistante parlementaire auprès de François Fillon, d’abord entre 1998 et 2002, puis entre 2012 et 2013, entrecoupés d’un contrat de collaboratrice parlementaire auprès de Marc Joulaud de 2002 à 2007, dont l’objet était d’assister le député dans l’exercice de ses fonctions”… ».

Une information à suivre avec France Info 
 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
françois fillon politique