Des centaines de fidèles pour le pèlerinage de l'Assomption en Sarthe

Publié le Mis à jour le
Écrit par Elodie Soulard .

Au 15 août, les catholiques célèbrent l’Assomption de la Vierge Marie. Un millier de fidèles s'est rassemblé, à Vion dans la Sarthe, en la basilique Notre-Dame-du-Chêne, en ce jour de pèlerinage.

Les ex- votos qui couvrent les voûtes de la basilique de Vion, témoignent des nombreuses guérisons et de reconnaissances des pèlerins à Notre-Dame-du -Chêne. Cet endroit est l’un des plus importants lieux de pèlerinage de la Sarthe avec 70 000  visiteurs par an.

L’histoire commence à la fin du 15ème siècle en 1494.  Sur la lande se dresse un vieux chêne qui attire l'attention des bergers et des paysans de la région. La  nuit, ils voient des feux brillants comme des étoiles qui entourent la cime. Le  jour, l'arbre est animé par le joyeux manège de colombes, qui voltigent autour de son feuillage, sans jamais s'en éloigner. Malgré leurs efforts, ils ne peuvent ni les attraper, ni les chasser. Ils se mettent donc à prier autour de cet arbre, qui semble posséder d’étonnants pouvoirs.

Une statue de la Vierge Marie dans un chêne

Alerté par la rumeur publique, James Buret, le curé de Vion se déplace voir ce chêne arbre.  Il décide alors de placer dans le tronc même du  vieux chêne une petite statuette de la Vierge Marie, afin de détourner les villageois d'un éventuel " faux culte ".

Selon l'histoire, un jeune homme, qui a dérobé un bouquet déposé près de la statuette, est aussitôt pris d'un torticolis.  Il va  remettre en place les fleurs , et le mal disparaît aussitôt.

Guérisons constatées


En 1515, un infirme originaire de Juigné se dirige difficilement vers le fameux chêne. Les trois cierges, qu'il tient  à la main, s'allumèrent d'un seul coup. À cet instant, le malade recouvre sa santé. À la même époque, d'autres guérisons sont constatées.

La tradition raconte que plus d'une fois, la statuette de la Vierge Marie aurait été transportée dans l'église  de Vion. Mais à chaque fois,  dès le lendemain, elle serait revenue d'elle-même dans le chêne où  le curé James Buret l'avait placée. Un très modeste oratoire ne tarde pas alors à s'élever autour de l'arbre. L'affluence des fidèles et des curieux croît au fil du temps. Trois siècles plus tard, une église est érigée. Elle deviendra Basilique en 1894. 

En ce 15 août, ils étaient des centaines à venir célébrer l’Assomption de la Vierge Marie. Tout a commencé par une messe, avant de se poursuivre par une procession au Sanctuaire, située à l’arrière de la basilique.

En Pays de la Loire, il y a le calvaire de Pontchâteau en Loire-Atlantique, mais l'un des plus importants lieux de pèlerinage est  la basilique de Pontmain, dans le nord-ouest de la  Mayenne. Elle accueille 300 000 pèlerins, parmi lesquels sont  de nombreux fidèles des célébrations du 15 août.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité