Tempête Bella : le vent soufflera très fort en Pays de la Loire dimanche et lundi

L'Estuaire et la côte vendéenne, en vigilance jaune au vent violent, vont connaître des rafales particulièrement fortes. Elles pourraient souffler jusqu'à 100 km/h sur le littoral. 

La tempête Bella va déferler sur près de la moitié de la France dans les jours à venir.
La tempête Bella va déferler sur près de la moitié de la France dans les jours à venir. © France Televisions - Damien Raveleau

Un épisode de vents violents va toucher quasiment la moitié de la France entre dimanche 27 et lundi 28 décembre. À l’origine de ces rafales, la tempête Bella en provenance d'Islande, qui devrait arriver sur l'Hexagone dans la nuit de samedi à dimanche.

Le vent commencera à souffler fort ce soir et cette nuit dans les Pays de la Loire, avec déjà des rafales allant jusqu'à 70 km/h sur la côte atlantique, placée en vigilance jaune au vent violent et même 75 km/h sur l'île d'Yeu. Dans les terres les relevés les plus hauts ne devraient pas excéder les 65 km/h aujourd'hui.

C'est demain dimanche que cet épisode sera le plus fort. Sur la façade maritime, des bourrasques allant de 65 km/h jusqu'à 100 km/h à La Tranche-sur-Mer sont attendues. Et même 90 km/h à Fontenay-le-Comte, dans les terres. Ces vents violents s'accompagneront de pluies intenses dans la matinée.

L'épisode devrait se poursuivre jusqu'à lundi avec des poussées toujours musclées allant jusqu'à 80 km/h à Saint-Nazaire et 105 km/h sur l'île d'Yeu.

 

Des perturbations sur le trafic ferroviaire

Des perturbations sur la circulation des trains sont donc à prévoir dimanche 27 décembre en Pays de la Loire, du matin jusqu'au milieu de l'après-midi. Des trains de reconnaissance seront mobilisés pour vérifier qu'il n'y ait pas d'obstacles sur les voies. Des équipes de maintenance interviendront aux endroits où des chutes d'arbres ou de branches auront lieu.

La SNCF encourage les voyageurs qui le peuvent à reporter leur trajet et à consulter régulièrement les supports d'information voyageurs.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
prévisions météo météo