Tempête Gabriel : le pont de Noirmoutier fermé, des pointes de vent à 128 km/h à Yeu, 122 km/h à Saint-Nazaire

Météo France a placé la région des Pays de la Loire en vigilance orange en raison des vents violents annoncés mais aussi du risque de neige-verglas. La tempête Gabriel est arrivée dans l'après-midi par la façade Atlantique.

© Damien Raveleau - France 3 Pays de la Loire
La tempête Gabriel a frappé la France par le littoral Atlantique. Des rafales de vent ont été enregistrées à 128 km/h sur l'île d'Yeu, 122 km/h pointe de Chemoulin à Saint-Nazaire, selon Météo France.


LOIRE-ATLANTIQUE

Depuis la fin d'après-midi, les pompiers ont effectué une vingtaine d'interventions liées à la tempête dans le département. Elles concernent principalement des fils électriques tombés à terre, des arbres arrachés, des toitures endommagées. Aucun blessé n'est à déplorer.

La préfecture de Loire-Atlantique a annoncé en ce milieu d'après-midi la fermeture de la voie centrale du pont de Saint-Nazaire. Dès la fin d'après-midi la circulation ne se fera plus que sur une seule voie dans les deux sens "pendant toute la durée du passage de la tempête". 

Le pont de Cheviré  a été fermé "aux poids lourds, aux véhicules de + de 2 m et aux 2 roues" depuis 17 heures et pourrait être fermé à la circulation "en fonction de l'évolution de la situation", prévient la préfecture de Loire-Atlantique.

Cette mesure s'accompagne d'une limitation de la vitesse à 50km/h et d'une interdiction de circuler les véhicules tractant une caravane ou une remorque.

A Nantes, fermeture exceptionnelle des parcs, squares et jardins à enclos pour la journée. Ils rouvriront mercredi matin "de manière progressive, une fois que la ronde de vérification et remise en sécurité des sites sera effectuée​​​​".  L'accès aux plaines de jeu est interdit jusqu'à mercredi 8 heures. 

Sur le réseau SNCF, la vitesse des TER sur les axes Saint-Pazanne/Pornic/Saint-Gilles a été réduite en raison des intempéries.

La circulation a été perturbée entre Challans et Saint-Gilles-Croix-de-Vie en raison d'un arbre tombé sur la voie. "Les trains sont au départ/terminus de #Challans jusqu'à 20h environ. Le #TER859125 qui devait quitter #Nantes à 17h26 est supprimé" précise la SNCF sur son compte Twitter. Le trafic des bacs de Loire est interrompu entre Couëron et Le Pellerin ainsi que la liaison basse Indre/Indret.
 
VENDEE


En fin d'après-midi, la préfecture de vendée a annoncé la fermeture du  pont de Noirmoutier  en raison des vents supérieurs à 120 km/h.

La circulation sur le passage du Gois a également été interdite.
© Damien Raveleau, France 3 Pays de la Loire
Par ailleurs, la préfecture de Vendée a demandé la mise en place de retours anticipés concernant les transports scolaires. 
Ainsi, pour les élèves concernés, les retours de 17 heures se sont faits à 14 heures, les retours de 18h à 15 heures ou 15h30 selon les secteurs, et les retours de 16h30 à l'heure habituelle.


SARTHE

Vigilance jaune vents violents
également en Mayenne et Sarthe mais surtout vigilance orange en raison du risque de neige-verglas. "L'activité neigeuse la plus marquée concerne la Normandie, le nord des Pays-de-la-Loire et le nord de la région Centre. Sur ces régions, les hauteurs de neige attendues sont de 5 à 10 cm",  précise Météo France.

"Par décision préfectorale, la circulation des poids lourds est interdite depuis 17h sur l’A11 de Chartres vers Paris, sur l’A10 d’Orléans vers Paris", a annoncé Vinci Autoroutes. Par conséquent, des zones de stationnement obligatoire ont été mises en place, notamment sur l'aire de Villaines la Gonais en Sarthe.


MAYENNE

La vitesse a été réduite pour les poids lourds de plus de 7,5 tonnes circulant en Mayenne
, selon un arrêté pris dans la journée par la préfecture.


MAINE-ET-LOIRE

Le Maine-et-Loire, placé en vigilance jaune devait être moins sévèrement touché avec des vents cependant annoncés à 95km/h.
   





 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
prévisions météo météo intempéries
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter