• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Bruno Retailleau signe une tribune contre le mariage pour tous

Le "baiser de Marseille", deux jeunes filles s'embrassent amoureusement devant une manifestation d'opposants au mariage pour tous / © Gérard Julien / AFP
Le "baiser de Marseille", deux jeunes filles s'embrassent amoureusement devant une manifestation d'opposants au mariage pour tous / © Gérard Julien / AFP

"La République fragilisée", c'est le titre de sa contribution à notre confrère Valeurs actuelles, Bruno Retailleau réclame un référendum pour que le mariage pour tous, soit l'affaire de tous

Par Christophe Turgis

Le projet de loi sur le mariage pour tous n'est pas encore en débat au parlement que déjà les politiques et les associations opposées donnent de la voix et manifestent sur la place publique. Donnant lieu à des images qui font le tour du monde en quelques clics. Comme cette photo, qui en quelques heures est devenue le "baiser de Marseille" comme Doisneau en son temps avait fait le "baiser de l'Hôtel de ville" !

Le président du Conseil Général de la Vendée n'est pas en reste et pose un certain nombre de questions qui ne sont pas sans arrières pensées politiques personnelles.
Dans cet article, Bruno Retailleau cite Jean Jaurès "Quand les hommes ne peuvent changer les choses, ils changent les mots" ou encore Lionel Jospin " La dualité des sexes caractérise notre existence". Comme si Henri Guaino avait inspiré la rédaction de son texte ! Avançant des arguments  tout à fait recevables qui viennent quelque peu en contradiction avec le point de vue de l'ancien président. Nicolas Sarkozy récemment ne regrettait-il pas les difficultés d'adoption du PACS ?
En rassemblant avec lui diverses personnalités de droite, une quarantaine de députés et sénateurs, comme Christophe Béchu dans le Maine-et-Loire, Bruno Retailleau, en successeur de Philippe de Villiers en Vendée, se positionne sensiblement comme chef de fille de l'opposition nationale au projet de loi de mariage pour tous. Au moment ou l'UMP se cherche un nouveau champion.

Vers le blog de Bruno Retailleau

A lire aussi

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus