• faits divers
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite
  • culture

Génération Senior : ces curés qui ne prennent pas leur retraite

Le Père Gérard Papin, 83 ans, prêtre auxiliaire à St Gilles Croix de Vie
Le Père Gérard Papin, 83 ans, prêtre auxiliaire à St Gilles Croix de Vie

Ils pourraient se retirer mais leur paroisse a besoin d'eux. De nombreux prêtres continuent d'officier bien après l'âge de 70 ans.

Par Olivier Quentin

Un mardi matin dans l'église de St Gilles Croix de Vie, en Vendée. Ils sont une quinzaine de fidèles sur les premiers rangs de chaises venus prier ce jour pluvieux de décembre. Face à eux, visage ouvert et souriant, le Père Papin. Cet enfant du pays a la cote auprès des habitués des lieux. " Ses homélies ne sont pas trop longues, nous confie Simone du Mouvement des Chrétiens Retraités. Il parle de nos vies, il est concret. On apprécie."

>> Voir le sujet diffusé dans la chronique "Génération Sénior" du jeudi 17 décembre 2015 :

Génération Senior : ces curés qui ne prennent pas leur retraite

Tombé dans une marmite de bonne humeur

C'est à 13 ans que Gérard a eu la vocation. Il avait pensé un temps devenir menuisier mais l'appel de la foi a été la plus forte. Petit séminaire, grand séminaire, université grégorienne à Rome, il est ordonné prêtre à Bretignolles sur Mer sa commune natale en 1959. 56 ans plus tard, il est toujours en activité et toujours aussi heureux de cette vocation. Ses proches disent de lui qu'il est tombé dans une marmite de bonne humeur, les jeunes chrétiens sont surpris d'apprendre son âge : 83 ans.
 

Il a démissionné il y a 8 ans

Le Père Papin aurait pu prendre sa retraite à 65 ans. C'est possible mais peu la demandent. La crise des vocations est passée par là et le manque de prêtres est criant. Alors beaucoup continuent encore d'officier après 70 ans, voire 80 ans comme Gérard. En Vendée, l'Évêché a prévu qu'au delà de 75 ans un prêtre doit donner sa démission et ne plus avoir la responsabilité d'une paroisse. Mais ils peuvent continuer comme auxiliaires en étant associés à une équipe de curés, assurer des messes, des  mariages, des enterrements ou encadrer des groupes de chrétiens jeunes ou retraités... Autant d'activités à l'agenda du Père Papin qui a pourtant démissionné il y a 8 ans. Retraité mais disponible.

La solitude du prêtre retraité

Le risque est grand pour un prêtre de se retrouver seul à la retraite. Le célibat est dur à assumer également à ce moment de la vie. C'est aussi la raison pour laquelle le Père Papin continue d'être actif dans la paroisse de St Gilles Croix de Vie. Et tous les jours il vient déjeuner au presbytère avec ses collègues prêtres. " Ce moment de grande fraternité est vital pour moi. " nous avoue Gérard Papin. Et quand on lui demande ce qui pourrait au mieux le définir il nous répond dans un grand sourire : "Joie de vivre et de servir". 

Il y a des moments cependant où il a vraiment l'impression d'être à la retraite, quand il se promène près de sa maison de Bretignolles sur Mer, sur la plage. Contemplant l'océan et remerciant le Seigneur de la beauté des lieux. 

La retraite des prêtres est composée de différents éléments, une retraite sécu de 400 à 650 €, une retraite versée par le diocèse et un forfait équivalent à trente messes. Au total une somme d'environ 1200 €. 
En Vendée, la moyenne d'âge des prêtres est de 76 ans.

Recherche de témoignages : 
Vous avez plus de 55 ans, vous êtes à nouveau papa, votre histoire nous intéresse pour une prochaine chronique de "Génération Senior". Contactez-nous olivier.quentin@francetv.fr

A lire aussi

Sur le même sujet

Visite du chantier de la mairie d'Olonne sur mer

Les + Lus