Les Herbiers en Coupe de France : “On est fier de voir ses joueurs se battre jusqu'au bout”

Stéphane Masala heureux de la qualification, mais toujours concentré sur le maintien en National. / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP
Stéphane Masala heureux de la qualification, mais toujours concentré sur le maintien en National. / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP

Soirée de fête pour l'équipe des Herbiers et les 20 000 supporters présents à la Beaujoire : ils sont qualifiés pour les demi-finales de Coupe de France après une victoire aux tirs aux buts (4-2). Les Vendéens connaîtront leur adversaire jeudi soir.

Par Simon Auffret

"On est très déçu, on était venu pour une qualification. La loi des tirs au but est cruelle." La réaction du gardien du RC Lens, Jérémy Vachoux, est à la hauteur de son engagement dans ce qui restera comme un duel de gardien dans ce quart de finale de la coupe de France. Ses parades n'auront pas suffi à contenir la vague vendéenne des Herbiers, menée par un Matthieu Pichot auteur de deux arrêts lors de la séance de tirs aux buts.

Les Herbiers auront donc droit à la première demi-finale de leur histoire, rejoignant ainsi le club fermé des clubs de National ayant atteint ce niveau de la compétition.  "Très heureux, très satisfait. On est fier de voir cette équipe et ces joueurs se battre jusqu'au bout. On savait que Lens était un rouleau compresseur (...) On a cherché à fermer les espaces et on s'attendait aux penaltys", a expliqué Stéphane Masala au micro d'Eurosport.

Pour le gardien Matthieu Pichot, homme du match du côté des Herbiers, "peu importe le tirage qui arrive. Vu ce qu'il reste...".  Les rencontres Chambly-Strasbourg, PSG-OM et Caen-Lyon désigneront leur adversaire dès ce jeudi soir. Les esprits des Vendéens vont doucement se retourner vers le championnat, ou ils doivent encore se battre pour le maintien dans une rencontre face à Dunkerque, en fin de semaine.


Retrouvez les temps forts de la rencontre sur le fil Twitter de France 3 Pays de la Loire :

 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus