Coronavirus - Vendée : 200 personnes testées sur l’île d’Yeu après la découverte d'un cas positif

Une importante campagne de dépistage du Covid-19 est en cours auprès des résidents et personnels des deux ehpads de l’île d’Yeu, suite à la découverte d'un cas positif asymptomatique.

Le port de Joinville sur l'Ile d'Yeu pratiquement vide pour cause de Covid-19 en avril 2020.
Le port de Joinville sur l'Ile d'Yeu pratiquement vide pour cause de Covid-19 en avril 2020. © France Télévisions - Damien Raveleau

Un dépistage préventif au Covid-19 est en cours dans deux ehpads de l’île ce mercredi 24 juin. Il concerne près de 200 personnes, 100 résidents et 100 professionnels de santé. Ces dépistages sont réalisés par le laboratoire de Challans, précise l’Agence Régionale de Santé.

Démarrés aujourd’hui, la campagne de tests va se poursuivre demain, 25 juin. Les résultats seront connus dans 24 à 48 heures.

Cette importante mobilisation des services de santé fait suite au dépistage en cours d’une personne dans l’entourage d’un résident de l'un des Ehpad. L’inquiétude était d’autant plus forte que cette jeune personne avait passé une nuit auprès de sa maman avant son entrée à l'ehpad. 

"Aucun cas contact n'est positif"

Cette même personne fait partie de la dizaine de cas contacts identifiés suite à la découverte d’un cas asymptomatique le 17 juin dernier, et l'activation du dispositif Contact-Tracing.

Le maire de l'île d'Yeu, Bruno Noury, précise ce jeudi 25 juin que les résultats de dépistage des dix cas contacts sont tous négatifs. 

Concernant la campagne de dépistage menée dans les établissements pour personnes âgées, Bruno Noury estime que "c'est bien de le faire, au cas où il y aurait des cas asymptomatiques"

Quant à la première personne détectée positive au Covid-19, elle respecte actuellement un temps de confinement à son domicile. "Ce patient asymptomatique a été testé dans le cadre des tests systématiques mis en place avant une hospitalisation sur le continent", précise Youen Carpo, directeur de l’hôpital de l’ïle d’Yeu.

Des logements à disposition pour se confiner

Sur l'île d'Yeu, la saison estivale démarre réellement depuis une semaine avec une arrivée plus importante de touristes. "On insiste sur les gestes barrières pour éviter un rebond", confirme Bruno Noury. "Le port du masque est obligatoire sur le marché et dans les commerces".

Mais le maire est conscient qu'il y aura probablement des cas de Covid-19 durant l'été. "Il y aura des cas qui vont surgir sporadiquement. Ce qui est important c’est que cela ne se transforme pas en cluster", confie-t-il. "Ce serait très compliqué à gérer".

Par précaution, la mairie a réservé sept logements sur l'île afin de permettre un confinement hors du domicile.

Deux médiateurs santé ont été recrutés pour mener des actions de sensibilisation aux gestes barrière. Ils seront présents tout au long de l'été sur le marché et sur le port, afin d'informer les estivants.

L'île d'Yeu compte 5000 habitants mais au plus fort de la saison touristique, près de 30 000 personnes sont présentes sur l'île. La vigilance s'impose donc à tous.

Dès le début du confinement, l'île d'Yeu avait pris des dispositions drastiques pour éviter toute contamination. Le 18 mars, un arrêté préfectoral avait réservé l'accès de l'île aux seuls résidents permanents.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter