• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

La Faute-sur-Mer : le Pavillon Bleu flotte sur la commune de Vendée

Entre forêt et ciel d'azur, la Pointe d'Arçay à La Faute-sur-Mer en Vendée, obtient le Pavillon Bleu en 2015 / © Christophe Turgis
Entre forêt et ciel d'azur, la Pointe d'Arçay à La Faute-sur-Mer en Vendée, obtient le Pavillon Bleu en 2015 / © Christophe Turgis

Il faut dépasser Xynthia, la commune de La Faute-sur-Mer s'y applique de toutes ses forces, modestes, mais efficaces, si on en juge par son accession au "club" des communes affichant le Pavillon Bleu européen, synonyme de qualité de vie pour les estivants comme pour les habitants

Par Christophe Turgis

Obtenir le Pavillon Bleu n'est pas une mince affaire pour une commune. Il faut constituer un gros dossier, fruit d'un long travail pour les personnels et les élus. Le Pavillon Bleu n'est pas qu'un label certifiant la qualité de l'eau de baignade ! Il faut aussi montrer le travail réalisé tout au long de l'année pour affirmer la qualité de vie des habitants, qui sera celle des estivants les beaux jours revenus. Les questions environnementales sont au cœur du sujet. Mobilité, service de l'eau, accueil, déchets, il faut être exemplaire sur tous les critères.


Des commerces à la peine

À La Faute-sur-Mer, le traumatisme Xynthia est encore bien présent. Chez les commerçants de l'avenue de la Plage ouverts à l'année par exemple. La disparition des 600 maisons et des familles qu'elles abritaient, la disparition du camping tout proche qui amenait un complément d'activité en été, ont entamé les chiffres d'affaires ! Moins 25 % dit le boulanger, qui fait désormais les marchés des environs pour faire tourner son fournil et conserver ses employés. Le boucher, la patronne du PMU, ne veulent plus répondre aux questions des journalistes devant la caméra. "Nous avons été trop trahis, manipulés, nos propos détournés pour répondre à une vision parisienne du drame qui frappait la commune". La réflexion est cinglante, et le refus d'interview catégorique !


Xynthia divise encore

Hors champ, bien évidemment tous sont contents de l'obtention du label européen qui vient reconnaître les bonnes pratiques de la commune et de ses citoyens. Avec un regret, que l'emploi ne se développe pas plus ici. Les jeunes sont condamnés pour l'instant à devoir aller vivre vers Luçon. Et puis, pourquoi donc l'AVIF l'association des victimes de la tempête s'est-elle donc arqueboutée contre le projet d'installation d'une aire d'accueil pour une vingtaine de camping cars, sur l'ancien terrain de camping à deux pas des commerces ? Certes, dit Philippe Jouin, le nouveau maire, "l'endroit est toujours submersible, mais les grosses tempêtes surviennent en hiver, période ou la fréquentation des campings caristes est au plus bas. Il n'aurait pas été bien compliqué en cas d'alerte météo en moins d'une heure de les faire partir". Mais l'affaire est entendue, le préfet a dit non. Pas de risques ! Ou plutôt : plus de risques. Les campings cars iront se garer au plus loin des commerces !


La magie de la Pointe d'Arçay

Le Pavillon Bleu, avec la réalisation d'un golf 9 trous, le petit port en cours d'aménagement, devrait redonner à la commune, enchassée dans les sables des dunes, avec la Pointe d'Arçay en point d'orgue, un futur qui lui corresponde.
Entre mer et forêt, sous un ciel d'azur, l'endroit est enchanteur, il faut marcher longuement sur le sable pour aller jusqu'au bout de la presqu'île et mériter cet incroyable endroit. Et de se demander comment la nature a pu, une nuit de février, transformer ce coin de paradis en enfer ?


Notre reportage à La Faute-sur-Mer :


Le Pavillon Bleu pour la La Faute-sur-Mer
La commune vient d'obtenir le précieux label européen, le Pavillon Bleu certifie qualité de vie pour les habitants et les estivants

 

A lire aussi

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus