Coronavirus : en prison à la Santé, le rappeur vendéen MHD testé positif au Covid-19

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabienne Béranger - AFP

MHD, le rappeur natif de La Roche-sur-Yon, en Vendée, aurait été testé positif au covid-19 alors qu'il est incarcéré à la prison de la Santé à Paris.

Selon BFMTV, le rappeur vendéen MHD a été testé positif au nouveau coronavirus. 

MHD a été placé en détention provisoire fin janvier 2019 à la prison de la Santé à Paris après sa mise en examen, dans le cadre d'une enquête sur l'agression mortelle d'un jeune en juillet 2018, lors d'une rixe entre bandes à Paris. 

Un jeune de 23 ans avait succombé à un passage à tabac et à une blessure à l'arme blanche dans le Xe arrondissement, "un règlement de compte entre bandes du Xe et du XIXe arrondissement" qui avait impliqué une quinzaine de personnes, avait indiqué au moment de la garde à vue de MHD une source proche de l'enquête.

MHD, de son vrai nom, Mohammed Sylla, "conteste toute implication" dans cette affaire, selon les propos de son avocate en janvier dernier.

Natif de Le Roche-sur-Yon, Sénégalais et Guinéen d'origine, le jeune homme de 23 ans a passé la majeure partie de sa vie à Paris, près du quartier de Belleville.

En 2015, alors qu'il est livreur de pizza, il se fait remarquer grâce à un "freestyle", une improvisation, postée sur les réseaux sociaux. Très vite, il s'impose dans le paysage musical grâce à son style détonnant : l'afro-trap, mélange de trap, un style de rap à la mode, et de sonorités africaines.
 

Plusieurs établissements pénitentiaires touchés par le covid-19

Cinquante membres du personnel de l'administration pénitentiaire et 21 détenus sont positifs au covid-19, et plusieurs centaines ont été placés en confinement sanitaire, dans différentes prisons en France, a-t-on appris vendredi auprès de la Direction de l'administration pénitentiaire (DAP). Parmi les 42 000 agents pénitentiaires, "50 ont été testés positifs, 793 sont en quarantaine pour 14 jours et 78 sont déjà sortis de quatorzaine", a-t-on détaillé à la DAP.

Concernant les détenus, parmi les quelque 70 000 que comptent les 188 établissements français, "21 sont positifs au covid-19, 471 sont en confinement sanitaire, isolés du reste de la détention en cellule individuelle, et 94 sont déjà sortis de quatorzaine", a-t-on ajouté.

Les établissements touchés par l'épidémie sont notamment Fresnes, Villeneuve-lès-Maguelone (Hérault), Amiens, Aiton (Savoie), Orléans-Saran, La Santé (Paris) et les Baumettes à Marseille.