Maché en Vendée : en 30 secondes, la tornade s'engouffre dans une rue et laisse derrière elle de gros dégâts

Publié le Mis à jour le

Il était aux alentours de 20h50, mercredi soir 13 novembre, lorsque le très fort coup de vent s'est engouffré dans une rue de la commune de Maché, près d'Aizenay en Vendée. La tornade de faible intensité n'a duré que 30 secondes. mais elle a provoqué des dégâts sur une dizaine d'habitations.

En 30 secondes seulement, le vent s'est engouffré dans la rue des Violettes à Maché en Vendée. Panneaux de circulation couchés, clôtures vrillées, arbres arrachés, tuiles envolées, au total une dizaine d'habitation ont été touchées.
Selon certains témoins, "le phénomène n'a duré que le temps d'un éclair", quelques secondes d'une rare intensité.
 

Tornade ou rafale descendante?

Le phénomène n'est pas totalement identifié mais pour Valentin Perrault, spécialiste météo, responsable du site internet "Climat Vendée", "deux hypothèses se dessinent : soit une tornade de très faible intensité, soit une rafale descendante intense mais pas tourbillonnaire".

Le Vendéen s'est rendu sur place. "Il reste peu de dégâts visibles. Les agents communaux ont fait du travail de nettoyage mais au vu des traces qu'il reste, il s'agit d'une tornade EFO sur l'échelle de Fugita améliorée. Certaines clôtures sont par exemple tordues dans les deux sens. Cela prouve qu'il a bien eu une force tourbillonaire", précise Valentin Perrault.
 

Une trajectoire de 700 à 2 500 mètres

"La commune est sur un territoire très vallonné avec un barrage en contrebas mais la concentration n’est pas lié à ce barrage", précise Valentin Perreaut, "la tornade s’est formée avant de franchir le barrage", causant quelques dégâts sur la végétation, "puis a touché la commune sur la colline. En raison du relief notamment, la tornade a pu avoir des phases de touch and go (pose au sol puis tuba avant de reposer au sol plus loin). Le relief l’a sans doute aidé à toucher la ville de Maché".

D'après ses constatations, "la trajectoire de la tornade est de 700 m dans la commune et 2500 mètres entre les premiers et les derniers dégâts recensés".
Comme par miracle, la tornade s'est arrêtée au centre du village, juste devant l'église. Peut-être un signe du ciel.