• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Mouvement des Gilets jaunes : “une crise de l'autorité” pour le général Pierre de Villiers

L'ancien chef d'état-major des armées Pierre de Villiers, à La Roche-sur-Yon, le 16 décembre 2018 / © France 3 Pays de la Loire
L'ancien chef d'état-major des armées Pierre de Villiers, à La Roche-sur-Yon, le 16 décembre 2018 / © France 3 Pays de la Loire

Le général Pierre de Villiers, ancien chef d'état-major des armées, était ce dimanche à La Roche-sur-Yon en Vendée, sa terre natale. Au menu : dédicace de son livre "Qu'est ce qu'un chef ?".  L'occasion d'évoquer avec nous l'actualité et de prendre du recul sur les questions de politique. 

Par Fabienne Béranger

"Qu'est ce qu'un chef ?", un titre qui résonne avec l'actualité.
Son auteur, le général Pierre de Villiers se garde bien de critiquer Emmanuel Macron... mais livre une analyse singulière de la crise sociale. 

"Je crois que nous avons une crise de l'autorité dans notre pays mais aussi dans les démocraties occidentales", explique l'ancien chef de l'Etat-Major français.

Un fossé s'est creusé entre ceux qui sont au sommet, qui décident et ceux qui sont dans les échelons d'exécution, à la base, qui cherchent à comprendre - Général Pierre de Villiers

"Le mouvement des Gilets jaunes procède de cette démarche d'insuffisance de considération et d'appréhension", poursuit le général de Villiers, "j'explique dans mon livre qu'un chef doit écouter mais aussi entendre, pour mieux comprendre. Je crois que c'est bien cette démarche qu'attendent en partie les Gilets jaunes". 
Le Général de Villiers et les Gilets jaunes
"On est d'abord dévoué à ceux que l'on commande et je crois que l'on a peut-être perdu de vue cette notion de dévouement, toute autorité est un service", poursuit le général de Villiers, sans pour autant citer de nom.

 C'est de la reconnaissance que réclament en partie les Gilets jaunes (...) L'art de gouverner c'est de s'occuper des plus fragiles, des plus petits - Général Pierre de Villiers

Lorsqu'il état chef d'Etat-major des armées, le général de Villiers se souvient qu'il avait "toujours à l'esprit de (me) pencher vers le plus faible, le plus petit (...) c'est important quand on exerce des responsabilités de se retourner derrière pour savoir si ça suit".

Le général de Villiers a démissionné de ses fonctions de chef de l'Etat-major français en juillet 2017, en conflit ave Emmanuel Macron au sujet du budget de la Défense.
"Qu'est ce qu'un chef ?" est sorti mi-novembre. Pierre de Villiers en a vendu 15 000 exemplaires rien que la semaine passée. Un engouement confirmé ce dimanche. De nombreux Vendéens se sont déplacés pour le rencontrer à La Roche-sur-Yon où il était en dédicace à la librairie Agora.



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Nantes : le samedi 6 avril 2019, la vidéo de manifestants pris au piège d'une "nasse" fait polémique

Les + Lus