Paris 2024. Pierre Rabine, le nageur amputé des quatre membres vise une participation aux Jeux Paralympiques

durée de la vidéo : 00h04mn10s
Il a de grandes ambitions que son handicap ne saurait arrêter. En Vendée, le nageur handisport Pierre Rabine rêve de participer aux Jeux Paralympiques de Paris 2024. Et s'entraîne dur pour réaliser son rêve. Reportage de Quentin Carudel, Damien Raveleau, Laurent Bellanger, Etienne Ertul ©France Télévisions

L'histoire inspirante de Pierre Rabine, un jeune nageur handisport originaire de Vendée, démontre qu'aucun obstacle n'est trop grand pour être surmonté. Amputé des quatre membres suite à un accident de travail, il poursuit un rêve audacieux : remporter une médaille aux Jeux Paralympiques de Paris 2024.

Né le 29 avril 1999 à Nantes et ayant grandi à Carquefou, Pierre Rabine n'était pas particulièrement intéressé par les études. Passionné de football, il a suivi une formation professionnelle de technicien menuisier agenceur, tout en caressant le rêve de rejoindre l'Armée de terre.

Un dramatique accident lui fait perdre ses quatre membres

Un tragique accident en 2018 a changé sa vie à jamais.

À 19 ans, alors qu'il travaille comme intérimaire sur un chantier, un grutier lève sa grue trop haut. Il touche des câbles à haute tension et crée un arc électrique. Pierre est touché. Il brûle d'abord de l'intérieur, puis de l'extérieur.

"J’aurais dû mourir", lâche-t-il, témoignant de l'ampleur de sa tragédie. Dans le coma, les médecins prennent la décision tous les deux ou trois jours de l'amputé d'un membre. Il perdra les deux jambes puis les deux bras. Après deux semaines de coma, Pierre se réveille. Ses amis vont le surnommer le "miraculé".

Déboussolé, en colère, un regard échangé avec ses parents va lui donner la force de se battre.

Pierre entame alors un long parcours de rééducation.

La renaissance dans l'eau 

C'est au centre de rééducation de Kerpape près de Lorient que Pierre découvre sa passion pour la natation. 

J’ai tout de suite été bien dans l’eau

Pierre Rabine

Nageur handisport

Très vite, les bienfaits de la natation se font ressentir. Outre le plaisir de se retrouver dans l'eau et le sentiment de légèreté, Pierre se muscle et développe son cardio, ce qui facilite les transferts vers son fauteuil ou lui permet de marcher plus longtemps avec ses prothèses.

Cette révélation marque un tournant dans sa vie. De retour en Vendée, il intègre le club de natation de La Roche-sur-Yon et commence un entraînement intensif.

Entraînement et détermination

Pierre Rabine s'entraîne plus de vingt heures par semaine, montrant une détermination d'acier. Six jours par semaine, c'est un ou deux entraînements de natation, plus un entraînement de musculation. Son coach depuis septembre 2022, Joseph Brunel, souligne : "Il est rigoureux, courageux et humble. Des qualités importantes pour aller loin." Ensemble, ils travaillent sur des techniques spécifiques adaptées à la situation de Pierre, visant à optimiser son style de nage malgré son handicap.

"Nous, on est là surtout pour l'aider à respecter des points importants, le placement de la tête, l'alignement, tout ce qui est flottaison, ce qui est lié à l'élément."

Le but est de gagner deux secondes chaque mois.

Objectif : Jeux Paralympiques 2024

Malgré les défis, Pierre a clairement défini son objectif : participer aux Jeux Paralympiques de 2024 à Paris. "Chaque épreuve est là pour nous faire progresser", affirme-t-il, faisant de cette philosophie son mantra. Ce changement de cap, de la catégorie S2 (graves difficultés de coordination des quatre membres) à S3 (similaire au S2, mais avec un handicap moins lourd), représente un défi supplémentaire, mais Pierre reste inébranlable dans sa quête du Graal.

Le fait que cette année les Jeux se passent en France, ce n'est pas une pression supplémentaire, mais plutôt une opportunité de pouvoir partager ce moment en famille et avec ses amis.

Reste la qualification qui se jouera au Championnat de France Handisport de natation à Chalon-sur-Saône en mai 2024.

Pierre Rabine incarne la résilience et l'espoir. Sa capacité à surmonter des épreuves extraordinaires et à poursuivre ses rêves en dépit de son handicap fait de lui une source d'inspiration. Alors que les Jeux Paralympiques de Paris se profilent à l'horizon, Pierre Rabine est prêt à faire face à tous les défis et à prouver que rien n'est impossible.

Son palmarès

2022 - médaille d'argent 50 m brasse (amélioration du record de France), au championnat de France à Angers.

2022 - médaille d'or 200 m nage libre et médaille d'argent 50 m dos et 50 m brasse au championnat inter-régions.

2021 - médaille d'argent 50 m brasse au championnat de France grand bassin à Limoges.

► Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux et sur france.tv