La Roche-sur-Yon : elle change la serrure pour s'installer dans l'appartement qui lui a été refusé

L'appartement lui avait bien plu. Mais le contrat de location n'a pu se faire. Pas grave. La candidate locataire a fait appel à un ami pour ouvrir la porte et s'est installée dans l'appartement. La propriétaire n'a pas apprécié.

Pas de blessés grave dans le groupe qui a subi cette agression mais les jeunes sont choqués.
Pas de blessés grave dans le groupe qui a subi cette agression mais les jeunes sont choqués. © France Televisions-Christophe François
L'affaire n'est pas celle du siècle mais elle a de quoi surprendre quand même.

Lundi 30 septembre, cette propriétaire de La Roche-sur-Yon fait visiter son appartement dans le centre-ville. 

La personne qui souhaite le louer, une femme de 45 ans, est très intéressée.

Mais le contrat ne se fera pas, la propriétaire a besoin de renseignements complémentaires.

La visiteuse ne renonce pas pour autant. 

L'après-midi même, elle fait venir un ami, serrurier de profession. 

Pensant intervenir tout à fait légalement, l'homme de l'art ouvre la porte et commence à changer la serrure. 

La dame, elle, n'a pas perdu de temps, elle a contacté EDF pour établir un contrat ainsi que son assurance pour faire les choses proprement... enfin presque.

Sauf que la propriétaire repasse par là pour continuer les visites de l'appartement... et tombe sur le serrurier en train de changer la serrure et la vraie-fausse locataire qui commençait à s'installer.

La suite c'est la police de La Roche-sur-Yon qui le raconte:

"Pour le moment il y a une contravention pour dégradation légère. Aucune plainte n'a été déposée à ce jour par la propriétaire. Peut-être y a-t-il eu un arrangement à l'amiable pour réparer les dégats..."

Quant au serrurier, il réfléchira à deux fois avant de rendre service.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police société sécurité logement
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter