La Roche-sur-Yon : les feux intelligents vandalisés

Publié le Mis à jour le

Un mois seulement qu'ils étaient installés rue d'Aubigny à La Roche-sur-Yon, et déjà les feux tricolores intelligents ont été dégradés. 

Quatre feux intelligents ont été mis en place en septembre dernier rue d'Aubigny au sud de La Roche-sur-Yon.
Des feux tricolores qui, grâce à un capteur électronique, passent au rouge lorsqu'un conducteur a le pied un peu lourd sur la pédale d'accélération.

Une manière d'apaiser la circulation dans ce quartier où les riverains ont pu constater des vitesses excessives de la part de conducteurs un peu pressés.
"On a demandé ces feux parce que la circulation était trop rapide. Des autos, des motos, qui passaient à 80 à l'heure", dit Bernard Charbonneau, un riverain, "maintenant, les voitures passent entre 30 et 50 km/h... une vitesse raisonnable".

Un autre élément de sécurité apporté par les feux intelligents, la possibilité pour les riverains de sentir sereinement de chez eux. 
"Avant on pouvait attendre un  quart d'heure parce que les véhicules passaient sans arrêt" explique Bernard Charbonneau.
Mais tous n'y ont pas trouvé le même intérêt : deux des quatre feux intelligents ont été vandalisés en fin de semaine dernière.
Sur l'un, le capteur qui permet de déclencher le passage au rouge en cas de vitesse supérieure à 50 a été retourné. Dans l’autre sens, quelqu’un a essayé d’arracher le capteur. Il pend au bout des câbles électriques.

Le panneau limitation à 30 qui avait été maquillé en 80 a d'ores et déjà été nettoyé.
Quant aux nouveaux capteurs, ils sont commandés, la municipalité les attend sous huit semaines et précise qu'"afin d’anticiper tout acte de vandalisme à l’avenir, les radars qui étaient à l’origine intégrés aux feux, seront positionnés en dehors de ces mêmes feux afin qu’ils ne soient plus visibles."