• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Luçon : une trentaine de personnes intoxiquées au monoxyde de carbone

© f3
© f3

La réunion de famille a bien failli tourner au drame hier soir, l'arrivée rapide des pompiers a permis de l'éviter, 6 des 32 victimes ont été déclarées en urgence absolue et ont été dirigées vers des caissons hyperbares en centre hospitalier, seules 5 personnes ont été déclarées indemnes

Par Christophe Turgis

Une réunion de famille à Luçon comme on en organise le dimanche, 32 personnes réunies dans un garage. Et vers 19h30 le premier malaise, et un appel au secours.

A son arrivée sur les lieux, l’équipage du Véhicule de secours et d’assistance aux victimes de Luçon, constate le déclenchement du détecteur de monoxyde de carbone (CO) dont est équipé le sac de premier secours. Les sapeurs-pompiers procèdent immédiatement à la ventilation des locaux et à l’évacuation de l’ensemble des personnes sur place.


32 personnes impliquées, 6 en urgence absolue

Outre la prise en charge de la personne ayant fait un malaise, rapidement les secours supposent une intoxication de plusieurs des personnes présentes. Le chef de groupe demande des renforts. Pompiers, Samu et ambulances privées arrivent en nombre. Un Poste médical avancé est organisé au centre de secours de Luçon.

Il est progressivement confirmé que 32 personnes sont impliquées dans l’intoxication par ce gaz inodore et potentiellement mortel. 21 d’entre elles sont classées "urgences relatives", tandis que 6 victimes sont déclarées en "urgence absolue". Toutes doivent être transportées vers les milieux hospitaliers (Angers, La Roche, Luçon, Les Sables d’Olonne et Fontenay le Comte) pour surveillance, et passage au caisson hyperbare pour les plus gravement atteintes. 5 personnes sont indemnes et regagnent leurs domiciles.

CO : les signes qui alertent

Le monoxyde de carbone est aussi appelé "gaz silencieux" : inodore, incolore, il provoque une altération de la conscience qui peut conduire au coma puis à la mort.
Les signes qui alertent : maux de tête, nausées, étourdissements, vomissement, teint "rose-carotte" sont les premiers signes d’une intoxication au monoxyde de carbone. Une somnolence peut apparaître, avec accélération du pouls. Si rien n’est fait, la victime peut s’évanouir ou convulser. S’ensuivra un coma, puis le décès en l’absence de secours d’urgence.

Conduite à tenir en cas de suspicion

  • Aérez les locaux immédiatement en ouvrant les portes et fenêtres.-
  • Sans perdre de temps, quittez les lieux et, le cas échéant, organisez l’évacuation des personnes se trouvant avec vous dans la pièce, et mettez-vous à l’air libre.
  • Appelez les secours depuis l’extérieur du bâtiment où vous vous trouviez.

A lire aussi

Sur le même sujet

Nantes : le samedi 6 avril 2019, la vidéo de manifestants pris au piège d'une "nasse" fait polémique

Les + Lus