Nautique : un jeune entrepreneur vendéen à la tête du chantier naval Franck Roy

Le Solenn 27, bateau sorti du Chantier Naval Franck Roy / © Charles Drapeau / Chantier Franck Roy
Le Solenn 27, bateau sorti du Chantier Naval Franck Roy / © Charles Drapeau / Chantier Franck Roy

Romuald Tuffery, entrepreneur vendéen de 24 ans, vient d’acquérir le Chantier Naval Franck Roy. Spécialisé dans la fabrication de bateaux prestiges, le chantier va s'installer aux Achards en Vendée.

Par Damien Raveleau

Le chantier Naval Franck Roy, auparavant situé à Marsilly près de La Rochelle, vient d'être racheté par Romuald Tuffery, le Vendéen fondateur et dirigeant de la société informatique vendéenne West-Info.

Pour l'occasion, le chantier qui fabrique des voiliers, déménage et s’installe aux Achards à quelques kilomètres des Sables d'Olonne.
Dans le communiqué, il est précisé que Romuald Tuffery, le nouveau dirigeant "souhaitait rapprocher ses deux entreprises afin d’en faciliter la gestion. Une partie des collaborateurs en place habitent sur le secteur, mon choix a donc été confirmé. De plus, les Sables d’Olonne et plus largement la Vendée sont très dynamiques sur le secteur du nautisme et la commune des Achards est le berceau de plusieurs fournisseurs. Nous nous installons dans les anciens locaux d’une menuiserie, le charme de la façade boisée et la superficie importante du bâtiment en font un lieu idéal pour accueillir l’entreprise ».

Avec la délocalisation, le chantier restructure. Quatre salariés restent dans l'entreprise, deux contrats en alternance qui connaissant bien le chantier sont embauchés pour renforcer l'équipe qui voit également le retour d’un ancien chef d’atelier. Seuls deux collaborateurs n’ont pas suivi le déménagement. 
 

À propos du chantier naval Franck Roy

Après avoir suivi une formation de charpentier de marine à Douarnenez et avoir travaillé dans un chantier naval pendant plus de 10 dix,  Franck Roy décidé de créer son propre chantier en 1998. Le chantier alors installé près de La Rochelle développe et sort plus de 200 bateaux. Des architectes tels qu’Alain Mortain, Yannis Mavrikios et Jean-Yves Manac’h s’appliquent à concevoir des modèles d’exception pour le plus grand plaisir de clients passionnés.
 

Une passation sereine 

Le chantier propose une large gamme allant du petit dériveur au confortable habitable de 42 pieds. La majorité des coques sont en polyester avec des finitions en bois et des emménagements soignés. Au catalogue, de nombreux monotypes, pour certains inspirés de modèles anciens remis au goût du jour : le Nantucket Cat Boat, le Monotype d’Arcachon, le Loup, les Morgann et Joli Morgann, le Balkis et la gamme des Solenn.

Vingt années après le lancement du chantier, le fondateur Franck Roy décide donc de passer la main mais restera très présent "afin d’assurer une passation de qualité et de suivre ceux pour lesquels il était le principal interlocuteur pour les clients" est-il précisé dans le communiqué.

Franck Roy aborde la passation de manière sereine : "L’équipe est déjà autonome en atelier, et avec Antoine aux manettes je suis confiant. Avec Romuald, nous travaillons depuis plusieurs mois sur les projets en cours, je vais m’effacer au fur et à mesure jusqu’à livraison des bateaux. Je reste tout de même consultant, s’ils ont besoin de moi, notamment pour écrire le futur de la gamme, je serai là".
 

Au Salon Nautic de Paris

Le chantier naval désormais installé en Vendéen annonce sa présence au Salon Nautic du 7 au 15 décembre 2019 à Paris, Porte de Versailles. Il y exposera trois bateaux : un Monotype d’Arcachon, un Joli Morgann et un Solenn Day 27.

Enfin, Romuald Tuffery, passionné de voile, est également devenu sponsor du bateau de Benjamin Dutreux, jeune skipper qui se prépare à faire le Vendée Globe 2020. Avec son entreprise d'informatique, l'entrepreneur vendéen souhaite apporter toutes les connaissances informatiques de sa société West Info à bord de l'Imoca, afin d'y développer des solutions spécifiques.
 

Sur le même sujet

Les + Lus