Les Sables d'Olonne : la prévention pour éviter les noyades

La noyade est la première cause de mortalité des enfants de - 15 ans en France. Et malgré les appels à la vigilance, le nombre de drames ne diminue pas : 552 noyades ont été recensées en France entre le 1er juin et le 5 juillet 2018.
 
Prévention noyade aux Sables d'Olonne, juillet 2018
Prévention noyade aux Sables d'Olonne, juillet 2018 © France 3 Pays de la Loire
552 noyades, c'est 60% de plus que l'an dernier, 121 personnes en sont décédées.
Aux Sables d'Olonne, les maîtres-sauveteurs sont là pour venir en aide aux baigneurs en cas de noyade mais ils ont décidé aussi d'intervenir en prévention, en donnant des conseils aux touristes y compris aux plus jeunes.

Massage cardiaque, deffibrilateur, tous ces gestes sont soigneusement répétés par Colin. 
" J'ai massé une fausse personne mais si c'était une vraie ça aurait été pareil. C'est dur, c'est essoufflant surtout", constate le jeune garçon.

Présente également, une maman de deux petites filles, "le secourisme peut permettre de sauver des vies à tout âge. Ça leur permet une première approche sur les gestes de premiers secours à engager si elles se retrouvent face à une situation difficile".

"Ça permet à de jeunes enfants de prendre conscience du danger sur la plage ou à l'extérieur. Donc ça leur donne des premières petites notions qu'ils vont améliorer en grandissant afin d'aider à sauver des gens et des personnes en difficulté",
explique Emilie Boissonet, sauveteur SNSM.

Une initiation qui s'achève par la remise d'un diplôme de mini-sauveteurs 
Des souvenirs à partager et les premières bases du secourisme en poche

► Le reportage de notre rédaction
Prévention noyade aux Sables d'Olonne
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société éducation noyade faits divers