Uku Randmaa, troisième de la Golden Globe Race aux Sables-d'Olonne

L'Estonien Uku Randmaa a franchi la ligne d'arrivée le 10 mars à 10 h. / © Maryne Zammit, France 3 Pays de la Loire.
L'Estonien Uku Randmaa a franchi la ligne d'arrivée le 10 mars à 10 h. / © Maryne Zammit, France 3 Pays de la Loire.

À 56 ans, l'Estonien Uku Randmaa boucle son premier tour du monde à la voile, sans escale. Le skipper, en manque de vivres depuis deux mois, a dû se rationner pour cette course, qu'il finit en héros, heureux et affamé.

Par Fabienne Béranger

Vainqueur, heureux et... affamé. C'est ainsi que le skipper estonien Uku Randmaa franchit la ligne d'arrivée de la Golden Globe Race à bord de son voilier, le One and All, ce dimanche 10 mars, à 10 h.
 

Le sourire éclatant, acclamé par la foule, le skipper s'exprime, un magnum de champagne à la main : " C'est incroyable d'être là aux Sables d'Olonne ! Il y a eu beaucoup d'adrénaline dans cette course, les derniers miles ont été horribles. La côté se rapprochait, on y voyait rien, mais bien sûr, je suis très content d'être là ! Tellement de gens sont venus ici pour voir un marin solitaire, c'est fantastique ! "



Une grande pizza 

Après 251 jours et 23 heures de mer et de solitude, c'est sain et sauf que Uku Randmaa arrive aux Sables-d'Olonne. Pour la course, il faut rajouter 65 heures et 40 minutes, le Directeur de Course lui ayant donné une pénalité pour s'être "renseigné sur sa route même involontairement", au cours d'une discussion par radio. 
 
le skipper Uku Randmaa, arrivant aux Sables d'Olonne après 251 jours et 23 heures seul en mer / © Damien Raveleau/France Télévisions
le skipper Uku Randmaa, arrivant aux Sables d'Olonne après 251 jours et 23 heures seul en mer / © Damien Raveleau/France Télévisions


Sans dommages certes, mais affamé. Le skipper a dû se rationner pendant les deux derniers mois de son périple, faute d'une quantité suffisante de nourriture. Une grande pizza l'attend déjà sur le port, ainsi que ses proches qu'il n'a pas vu depuis huit mois, notamment sa femme et leurs jumeaux de moins de deux ans.
 
Arrivée de Uku Randmaa




 

A lire aussi

Sur le même sujet

Eau et pesticides : la situation des Pays de la Loire

Les + Lus