Vendée Globe 2020 : avarie de safran pour Manuel Cousin qui va pouvoir repartir après réparation

Jeudi 10 décembre en fin de journée, Manuel Cousin a remarqué une fissure importante sur son safran bâbord. Grâce à une météo peu agitée, il a pu sortir le safran de son logement durant la nuit afin de procéder aux réparations. Il devrait pouvoir repartir dès que possible.

Problème de safran pour Manuel Cousin sur Groupe SETIN
Problème de safran pour Manuel Cousin sur Groupe SETIN © Manuel Cousin / Groupe SETIN

Les conditions météorologiques particulièrement violentes ces derniers jours ont eu raison du safran bâbord de Manuel Cousin. Le skippeur Groupe Sétin a constaté une fissure importante sur le casque de son safran jeudi10 décembre en fin de journée. "C'est en vérifiant le bateau que j'ai constaté cette fissure", indique Manuel Cousin sur le site internet du Groupe Sétin.

Grâce à une météo moins agitée, il a pu récupérer le safran endommagé durant la nuit afin de travailler à sa réparation. "J'ai la chance d'avoir eu des conditions météo me permettant de réparer cette nuit."

Le skippeur devrait pouvoir repartir dès que possible. "Il faut voir le côté positif ! J'ai peut-être perdu quelques places, mais je suis toujours en course, c'est le plus important." 

Ce vendredi matin, Manuel Cousin était en 20e position de la flotte.

La veille, le skipper de Newrest – Art & Fenêtres Fabrice Amedeo a été lâché par son deuxième ordinateur de bord. Il navigue uniquement avec son GPS.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vendée globe sport voile mer nature