Vendée Globe 2024 : ils seront au maximum 40 participants à prendre le départ aux Sables d'Olonne

Les règles de participation au prochain Vendée Globe 2024 viennent d’être dévoilées. Le parcours de qualification est renforcé. Quarante skippers pourront prendre le départ prévu le 10 novembre 2024 aux Sables-d'Olonne.

Trois ans avant le départ de la 10ème édition du Vendée Globe, prévu le 10 novembre 2024, la SAEM Vendée, organisatrice de l'évènement, publie les règles de participation à la course mythique autour du monde en solitaire et sans escale.

Les navigateurs pourront s’inscrire à compter du 14 février 2022, soit 1 000 jours avant le départ de la course. La date de clôture est fixée au 2 octobre 2023.

Fort des résultats du Vendée Globe 2020, qui a vu le retour des 3/4 de la flotte contre la moitié habituellement, les organisateurs renforcent les critères de qualification. Chaque skipper devra donc :

Les courses concernées sont les suivantes : 

40 partants maximum

"Si les candidats sont nombreux, les places au départ de la prochaine édition seront, elles, limitées. Des critères de sélection ont été édictés afin de pouvoir départager les projets qui prendront le départ de cette 10e édition", précisent d’ores et déjà les organisateurs.

Si plus de 39 Skippers remplissent les conditions d’inscription, "les skippers sélectionnés seront ceux ayant parcouru le plus de Milles lors des épreuves de sélection du Championnat dont la première, la Transat Jacques Vabre 2021, débutera le 7 novembre", précise l’organisation. Les épreuves en duo, comme la Transat Jacques Vabre,  rapporteront la moitié des milles parcourus par skipper.

"Dans une démarche d’internationalisation et de féminisation de la course au large", The Ocean Race 2022, course en équipage, rejoint le parcours de sélection du Championnat. Chaque skipper marquera alors un quart des milles parcourus, dans une limite de 5 000 milles.

Deux exceptions à ces règles

La SAEM Vendée se laisse l’opportunité, en tant qu’organisateur, d’inviter jusqu’à 1 skipper supplémentaire parmi les inscrits, ce qui porte le nombre de partants maximum à 40.

Les 13 premiers skippers inscrits avec un bateau neuf prenant le départ d’une course de qualification seront quant à eux directement sélectionnés, "afin de favoriser l’innovation technologique et de ne pas pénaliser les projets de bateaux neufs". Dans le cas où le quota de 13 bateaux neufs était dépassé au départ d’une course de qualification, les skippers seraient départagés par leur classement sur cette course.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vendée globe sport voile