Vendée Globe : Le Cam, Bestaven, Herrmann, de 6 h à 16 heures de compensation pour les "sauveurs" de Kevin Escoffier

Plus de 15 jours après le sauvetage de Kevin Escoffier, un jury international vient de rendre son verdict. Jean le Cam, qui avait accueilli à son bord le skipper de PRB, bénéficie de la compensation la plus large, devant Yannick Bestaven et Boris Herrmann.   

Le skipper Kevin Escoffier en sécurité à bord du navire Nivôse de la Marine Nationale, après voir quitté le voilier de Jean Le Cam
Le skipper Kevin Escoffier en sécurité à bord du navire Nivôse de la Marine Nationale, après voir quitté le voilier de Jean Le Cam © Paul-David Cottais - Marine Nationale / Défense

Un quatrième skipper, Sébastien  Simon, avait aussi participé aux recherches mais depuis il a été contraint à l'abandon.  

Le jury international accorde 16 heures et 15 minutes de réparation à Jean Le Cam, 10 heures et 15 minutes à Yannick Bestaven, et 6 heures à Boris Hermann.

Un jury présidé par le Français Georges Priol, en compagnie du Sud-Africain Lance Burger, du Français Romain Gautier, du Britannique Trevor Lewis et de l'Espagnole Ana Sanchez.

Le lundi 30 novembre, Kevin Escoffier, skipper du voilier PRB avait du abandonner son voilier plié en deux. La nuit suivante, après quelques heures angoissantes, il avait été sauvé par Jean le Cam. Les deux hommes avait ensuite passé plus de 5 jours dans le bateau "Yes we cam" avant que Kevin Escoffier ne soit secouru par un navire de la Marine Nationale.   

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vendée globe sport voile