Vendée : un chêne candidat au titre de plus bel arbre de l'année

En Vendée, un chêne vieux de 400 ans concourt au plus bel arbre de l'année 2020. Il  a été choisi parmi 300 espèces en France et devra se battre contre 13 autres arbres de métropole et d'outre mer. Verdict le 5 janvier prochain. 
 
Ce chêne, connu aux Achards, en Vendée, a 400 ans.
Ce chêne, connu aux Achards, en Vendée, a 400 ans. © France Télévisions
Il y a les Miss France, il y a aussi le concours du plus bel arbre. Plus précisément, le concours de l'Arbre de l'année. Il est organisé par l’Office national des forêts et le magazine Terre Sauvage. "Il récompense les plus beaux arbres du patrimoine français" dit-on sur le site du Ministère de l'Agriculture.

300 "candidats" ont été recensés en France métropolitaine et outre-mer. Parmi eux, un chêne de 400 ans qui a poussé aux Achards, en Vendée, et qui fait partie des 14 derniers retenus.
 

25 mètres de haut

L'arbre, magnifique, a grandi dans la propriété du château du Plessis Landry où il borde le chemin communal. Là-bas, on l'appelle le châgne, ce qui signifie chêne en patois vendéen. Ce vénérable végétal mesure plus de 25 mètres de haut pour un tour de ventre de 6 mètres. Il se porte bien.
Olivier Le Clerc, propriétaire du château du Plessis Landry où a poussé le chêne de 400 ans.
Olivier Le Clerc, propriétaire du château du Plessis Landry où a poussé le chêne de 400 ans. © France Télévisions

Il avait un congénère qui a été abattu lors de la tempête de 1999 nous apprend Olivier Le Clerc, le propriétaire du château du Plessis Landry.

"C'est le seul témoin à avoir connu l'ancien château du Plessis, précise Olivier Le Clerc. Château qui a été détruit le 7 septembre 1793 (lors des guerres de Vendée). Je le considère comme le dernier témoin des guerres vendéennes sur ces terres de la Motte-Achard qui sont à la limite du Pays bleu, les Sables d'Olonne, et notre Vendée militaire."
 

"Il évoque pour moi la solidité"

Ce sont Valérie et Joël Durand qui ont défendu la candidature de ce vieux chêne pour le concours. Ils habitent à La Richard, non loin, et empruntent souvent ce chemin comme raccourci pour aller à La Motte-Achard.

"Au village, explique Valérie, on ne l'appelle pas le chêne, on dit :"l'arbre". Quand on dit "l'arbre", on sait de quel arbre on parle. Il évoque pour moi la solidité, il est là, présent, il est un repère."
 
"Il est imposant, fier" Valérie Durand
"Il est imposant, fier" Valérie Durand © France Télévisions

"on le croirait sorti d'un dessin animé"

Le chêne a donc été choisi parmi 300 autres en France et fait partie de l'ultime sélection. Il représentera les Pays de la Loire.

"Il est fort, s'enthousiasme Valérie. Il a ses branches cassées, ses rides, il est comme nous. J'arrive, je lui dis bonjour, j'aime prendre son énergie. A travers ses branches, il a compensé toutes ses émotions. Il est imposant, fier, on le croirait sorti d'un dessin animé."

1500 personnes ont déjà voté pour lui sur le site arbredelannee.com. On peut encore participer à ce vote jusqu'au 5 janvier.

voir la vidéo du reportage


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nature environnement