Vendée : La Garnache mise sur l'humour pour attirer les médecins

La petite commune vendéenne de La Ganarche, en Vendée, sort un drôle de court-métrage pour séduire les médecins / © capture d'écran
La petite commune vendéenne de La Ganarche, en Vendée, sort un drôle de court-métrage pour séduire les médecins / © capture d'écran

Déjà plus de 80 000 vues sur facebook. Confronté à la désertification médicale le village de La Garnache, en Vendée, mise sur l'humour et l'auto-dérision pour trouver un médecin. Sur les réseaux sociaux, le clip fait un carton depuis un mois.

Par Emma Derome

À La Garnache, tous les moyens sont bons pour faire venir des médecins dans la commune. Ce bourg de 5 000 âmes, au nord-ouest de la Vendée, rencontre les mêmes problématiques que beaucoup d'autres en territoire rural ; le manque de médecins. Alors, pour les attirer et se différencier, elle a publié sur sa page Facebook une étonnante vidéo intitulée "We Need a Doctor".
Nous en parlions déjà le 27 juillet, en une semaine le clip avait été vu 50 000 fois. Le court-métrage humoristique dépasse aujourd'hui les 80 000 vues. 

Et les résultats escomptés par la commune sont au rendez-vous. Quatre médecins auraient d'ores et déjà pris contact, précise François Petit, le maire de la commune.

"Le maire de La Garnache a pris une décision radicale : plus de médecins, fini, terminées les salles d'attentes bondées. Une ville sans médecin, c'est une ville sans malade !" commence la vidéo, sur un ton faussement grave. Elle met en scène la vie - fictionnelle - de la commune : son maire qui pense que tout va bien (interprété par un acteur), ses parcs de loisirs où les enfants restent assis pour ne pas chuter, ses entreprises de pompes funèbres qui font fortune, ses pompiers qui n'ont plus qu'à arroser les plantes... le tout en toute auto-dérision.

Ce sont en effet des acteurs locaux de la troupe du petit théâtre de La Garnache qui ont joué dans ce film, dirigé par Elisa Roblin de la Cie l’Heure Bleue. Une soixantaine d'habitants ont également participé bénévolement au tournage en tant que figurant, fin mai. "Beaucoup de gens ont pris la cause à cœur et ont voulu nous aider", s'enthousiasme le maire, François Petit, qui a lancé le projet.

La volonté de créer le buzz est assumée: "Comme le maire qui lance un arrêté contre les moustiques, ou celui qui interdit la pluie, nous avons voulu interdire les médecins (rire). Nous avons surtout voulu lancer un appel du pied aux praticiens pour les inciter à venir s'installer chez nous, en leur montrant que l'on a de l'humour, et une qualité de vie également puisque l'on est proche de la mer..." 

La vidéo, tournée à l'aide d'une équipe technique et d'un matériel professionnel, dont un drone, a coûté 1 500 euros à La Garnache. "C'est peu sur un budget municipal, et rien par rapport à ce que pourrait apporter un médecin aux habitants !", relativise François Petit, optimiste. Le soir de la publication, il recevait déjà le contact d'un médecin potentiellement intéressé.
 

Sur le même sujet

Les + Lus