Vendée Globe : sous gréement de fortune, Conrad Colman arrive 16e aux Sables-d'Olonne

À 34 ans, Conrad Colman boucle son premier Vendée Globe avec gréement de fortune et sans énergie fossile. / © Jean-Sébastien Évrard / AFP
À 34 ans, Conrad Colman boucle son premier Vendée Globe avec gréement de fortune et sans énergie fossile. / © Jean-Sébastien Évrard / AFP

C'est la deuxième arrivée du vendredi 24 janvier. Quatre heures après Romain Attanasio, le Néozélandais Conrad Colman s'est arrogé la 16e place du Vendée Globe 2016-2017. Le navigateur est arrivé au port des Sables-d'Olonne sous gréement de fortune après un démâtage le 10 février.

Par Valentin Pasquier

Le Mac Gyver néo-zélandais est enfin arrivé à bon port. Vendredi 24 février à 15 heures, soit quatre heures après Romain Attanasio, Conrad Colman a franchi la ligne d'arrivée du Vendée Globe 2016-2017 sur un voilier en piteux état.

À cause d'un démâtage au large du Portugal le 10 février à cause d'une tempête, le skipper a dû se bricoler de quoi avancer avec le reste de sa grand voile :

Quand le mât est tombé, je n'ai pas osé baisser les bras parce que je me sentais porté par tout le monde. J'ai reçu tellement d'énergie de la part des gens qui me supportaient que c'était juste impossible de ne donner le meilleur de moi-même.

 

Vendée Globe 2016-2017 : l'arrivée de Conrad Colman

 

Un objectif rempli

Mais l'objectif est réussi pour Conrad Colman. À 34 ans, il rejoint non seulement Philippe Poupon et Yves Parlier au panthéon des navigateurs arrivés sous gréement de fortune, mais aussi le premier homme à parcourir ce tour du monde en solitaire sans utiliser d'énergies fossilesn, à la force du soleil et de l'électricité. Il est de même le premier Néozélandais à boucler l'épreuve.


Et puisn, l'homme est satisfait de l'expérience humaine. "C'est un peu nul de dire que cette course est en solitaire, sans escale, ajoute le Néo-zélandais dans le chenal des Sables-d'Olonne. Parce que c'est pas vrai, c'est quelque chose crée par une équipe. Y a un seul pauvre mec qui prend la flotte dans la gueule mais on est tous là ensemble. Je voudrais remercier tout le monde, j'ai eu ce que je cherchais, c'était la chance de ma vie de ce confronter à ce défi".


Sur le même sujet

Les + Lus