Vendée : il invente un nichoir pour oiseaux avec vue panoramique

© Nichoir Vision
© Nichoir Vision

Au printemps, les oiseaux font leurs nids, se préparent à couver... mais bien souvent, à l'abri des regards. Passionné d'oiseaux, Freddy Pineau a inventé un système pour suivre l’éclosion des œufs et la vie dans le nid, sans perturber les oiseaux. Il fallait y penser.

Par Damien Raveleau

Freddy a l’habitude d’observer les oiseaux. Cet habitant du bocage vendéen se réjouit lorsqu’il aperçoit une mésange, un ver dans le bec, filant dans son nid. Mais installé trop haut, à l’abri des regards, impossible de voir la becquée aux oisillons. Dans son atelier, l’inventeur-bricoleur a donc imaginé puis fabriqué un système pour que la scène se passe désormais qu'à quelques centimètres de nos yeux.

Son " Nichoir Vision ", comme il l’appelle, est posé le long d’une vitre. Il laisse le couple d’oiseaux s’y installer en toute confiance. Dès qu’il en voit un faire des allers-retours, un ver dans le bec, c’est le signal. Soit les œufs sont pondus et la femelle couve, soit les petits sont déjà nés et ils ont faim. Il suffit alors de retirer une première trappe située à l’arrière du nichoir,contre la , puis une seconde, quelques jours plus tard, pour découvrir ce qu’il passe dans le nichoir.

Derrière la vitre, les oiseaux comprennent qu'ils ne sont pas en danger et s'habituent aux yeux qui les observent. On découvre alors au fil des jours, la vie dans le nid jusqu’au départ des petits. Pour l'inventeur du nichoir, "c'est un bonheur de pouvoir regarder d'aussi prêt la vie des oiseaux, d'observer tout ce qui se passe à l'intérieur du nid."

L’idée lui est venue, il y a deux ans. Il a voulu partager sa passion avec ses petits-enfants. Il a d’abord fabriqué cinq nichoirs dans son garage pour les installer chez des proches. Ils ont tous été conquis. Puis le bouche-à-oreille a fonctionné. 

Aujourd’hui, il a protégé son invention et créé une société car une centaine de nichoirs est déjà commandée. Il travaille désormais avec un artisan local pour répondre à la demande car "pas question de faire fabriquer mon nichoir en Chine pour qu'il coute moins cher" précise Freddy. Une chaîne de magasin de jardinage s’intéresse à son invention.

Il estime que 95% de ses nichoirs sont habités. Il est fier de souligner "que des oiseaux sont même revenus dans mes premiers nichoirs". Nettoyés, les mésanges et autres passereaux y trouvent sans doute le lieu idéal pour nicher, malgré la présence humaine de l'autre côté de la fenêtre. Avec son "Nichoir Vision", Freddy Pineau veut permettre aux enfants comme aux adultes d'observer plus facilement la nature. Il espère que de nombreuses écoles vont s'intéresser à son invention.

Freddy n'en est pas à son premier coup d'essai. En 2013, il invente la première tombe funéraire en acier, une alternative aux tombes en granit. Découpées au laser, recouverte d'une peinture artistique, chaque tombe peut être ainsi personnalisée. La société Funeral Concept, installée également en Vendée, sort chaque année plus de 500 monuments funéraires en acier.

Et à 58 ans, Freddy promet qu'il a encore plein d'idées en têtes.

nichoir vision


Sur le même sujet

ITW Henri Jauver COCETA

Les + Lus