Vendée : un sex shop à Saint-Malô-du-Bois, pour la blague

C'est la dernière folie de Philippe Maindron, à Saint-Malô-du-Bois, la commune du festival de Poupet en Vendée. Une commune dans laquelle une poignée d'habitants à pris le parti du rire et de la blague. Dernière en date, l'installation d'un sex shop, face à la boulangerie.

"On a l'habitude de se piéger entre nous dans le village, Thomas Thulin a acheté les anciens bureaux du festival de Poupet et refait la devanture. On l'a terminée à notre manière". Philippe Maindron s'en amuse encore. De nuit, il a profité avec ses copains de ces magnifiques baies vitrées toutes lisses pour coller dessus une devanture plus vraie que nature.

Au coin de la rue des Vendéens et de la rue Tempyre, l'apparition de ce "Love corner" face à la boulangerie du village n'a pas été du goût de tout le monde. "Y a eu une grosse inquiétude chez certains parents, les gendarmes sont venus...". Forcément un sex shop dans cette commune de 1 700 habitants, parait forcément sulfureux.

"T'as surtout ceux que ça a fait rire, qui ont compris que c'était une blague", reprend l'organisateur des festivités, jamais à court d'idée pour rire et faire rire entre potes.

Le décor aura tenu huit jours, le nouveau propriétaire des lieux, par ailleurs conseiller municipal a laissé courir la blague. Lundi prochain, il ouvrira, pour de vrai, un commerce d'informatique. "Assurément moins glamour", insite Philippe Maindron, jamais à une pignolade près !

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite humour sorties et loisirs