• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Le Ballet National de Marseille fait une rentrée magnifique

La saison 2012-2013 est riche en créations et en spectacles pour les danseurs marseillais. Tous les mois le Ballet National de Marseille va proposer un spectacle.

Par Muriel Gensse

Cela commence en fanfare jeudi 20 septembre pour trois soirées au sein de l'école de danse, boulevard de Gabes à Marseille, avec des danseurs exceptionnels Gabor Halasz, Yasuyuki Endo et Emanuel Gat.

Le programme des 20, 21 et 22 septembre

Burning Flames, Gabor Halàsz
Un solo de 19 mn créé en février 2012 au Festival Les Hivernales issu des recherches engagées par Gabor Halasz autour de la pensée bouddhiste. En s'imprégnant de la philosophie et des mots de Gautama le Bouddha, il trouve une source de réflexion et en recueille une approche physique, somatique.
"Toutes nos actions ont le même effet qu'une goutte d'eau à la surface d'un lac. Elle se répand. S'il y a des millions de gouttes de la part d'un même individu, le quotidien ressemble à un lac sous la pluie. Cela permet de réaliser le fait que toutes les actions débutent par un état pacifique et doivent revenir vers cette paix." Gabor Halasz.
La critique dans le mensuel Zibeline

3 In Passacaglia, Yasuyuki Endo
Après le grand succès public de « Mayday,… », Yasuyuki Endo, danseur soliste et assistant de Frédéric Flamand, crée un trio sur pointes, sur la Passacaglia de Halvorsen d’après un thème de Haendel et revisite, à sa manière , le langage classique et néoclassique.
Mayday

Organizing Demons, Emanuel Gat
"Organizing Demons interroge la substance chorégraphique en tant que tentative implacable d'organiser le mouvement dans le temps et l'espace, dans le seul but de mettre en évidence notre incapacité à le faire. Cette pièce est une réflexion sur les tensions qui se cachent entre des systèmes prédéterminés et leurs manifestations en temps réel. Elle se concentre et provoque « le contact humain », qui donne un sens au jeu des décisions autrement sans vie", Emanuel Gat.
La critique dans La Marseillaise
 / ©
/ ©
Crédit photo - Emanuel Gat in"My Favorite Things" T. amerphool

Toute la programmation de la saison 2012-2013 du BNM sur 

Le site du Ballet National de Marseille


Sur le même sujet

Les randonneurs sont souvent mal informés

Les + Lus