Handball : P) - L'équipe de France domine largement l'Argentine (26-10) en match amical de préparation

Nicola Karabatic se défait d'un adversaire pour marquer un nouveau but / © Photo : Boris Horvat/AFP
Nicola Karabatic se défait d'un adversaire pour marquer un nouveau but / © Photo : Boris Horvat/AFP

L'équipe de France a étrillé lArgentine (26-10), à Toulon, lors de son premier match de préparation à quelques jours du début du Championnat du monde en Espagne (du 11 au 27 janvier).

Par Yves Lebaratoux avec AFP

Contre les Sud-Américains, qu'ils retrouveront à nouveau demain, à Montpellier, (19h15) en match de préparation, puis encore le 16 janvier au premier tour du Mondial, les partenaires de Didier Dinart ont connu une soirée tranquille face à un adversaire qui n'a rien offert de mieux qu'un défi physique.
Toujours en tête et avec huit buts d'avance à la pause ((12-4), les Bleus ont continué à creuser l'écart pour l'emporter très largement 26 à 10.
Grâce notamment à un Samuel Honrubia très en jambes, les champions du monde en titre ont littéralement laissé sur place les Argentins à qui ils ont passé un 11 à 0 en l'espace de 20 minutes, de la 18ème à la 39ème minute.
Après avoir conservé son titre olympique cet été à Londres, l'équipe de France sera plus que jamais celle à abattre lors du Mondial pour ses adversaires, au premier rang desquels on retrouvera la Croatie, le Danemark et surtout l'Espagne.

Les Bleus entameront leur Mondial samedi face à la Tunisie, avant de poursuivre contre le Monténégro, le Brésil, l'Argentine et l'Allemagne.


Déclarations à l'issue de la rencontre : 

Claude Onesta (entraîneur de l'équipe de France) : "Quand les joueurs cadres réalisent ce qu'est leur statut, c'est plus simple pour les autres de rentrer dans un match déjà gagné. Cela permet de travailler dans la sérénité. C'est vrai que le match était un peu déséquilibré car on a fait ce qu'il fallait dans les 20 premières
minutes mais les Argentins ont eu un déplacement difficile. Ils n'étaient pas dans leur meilleur état
".

Michaël Guigou (ailier) : "Il y a eu une rotation, il y a énormément de possibilités dans l'équipe et beaucoup de gabarits. L'Argentine, il leur manquait justement du gabarit. Tout était en notre faveur mais il fallait quand même sortir ce match. Au Mondial, on va essayer de réaliser le meilleur résultat possible".

Nikola Karabatic (arrière) : "On a bien joué, on s'est appliqué. Même si on a raté des trucs faciles, on fait un très bon match. Le match se termine sur un très gros écart qui ne reflète pas la valeur de cette équipe argentine. Il y a un vrai plaisir à se retrouver. Il y a dix ou quinze ans pour les plus anciens qu'on se connaît, on a beaucoup de plaisir à jouer ensemble, il y a de vrais automatismes et une vraie adrénaline".

Sur le même sujet

Les + Lus