Les salariés de Texas Instrument se cherchent un avenir

© JEAN CHRISTOPHE MAGNENET / AFP
© JEAN CHRISTOPHE MAGNENET / AFP

Les 517 salariés de Texas Instrument de Villeneuve-Loubet  cherchent à se reclasser. Leur site va fermer dans quelques mois, ils seront licenciés. Avec la direction et les syndicats, ils essaient de trouver des solutions.

Par Karine Jerama

Il n' y a quasiment plus d'activité dans les locaux de Texas Instrument à Villeneuve-Loubet. La seule préoccupation est de gérer au mieux ce deuxième plan de licenciement qui marque la fin de l'entreprise de Dallas implantée depuis cinquante ans sur la côte d'azur. Congés de reclassement, aide à la formation, chacun essaie de tirer son épingle du jeu. L'entreprise a promis des efforts financiers pour accompagner ses salariés. Les autres sociétés de Sophia-Antipolis ne sont pas assez grandes pour absorber les 517 employés licenciés. Beaucoup vont devoir quitter la région.

Les sous-traitants vont subir aussi cette fermeture, on estime à 700 le nombre de familles touchées par le départ de Texas Instrument. Il y a quatre ans, un premier plan avait marqué le départ de 350 personnes. 


DMCloud:30867
Licenciements chez Texas Instrument
A Villeneuve-Loubet, le site de Texas Instrument va bientôt fermer. Plus de cinq cents salariés seront licenciés.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus