Nice : Marchaton au lycée Honoré d'Estienne d'Orves destiné à financer un chien guide d’aveugle

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yves Lebaratoux et Catherine Lioult

De nombreux établissements scolaires sont à l'initiative de manifestations à vocation humanitaire. Au lycée Honoré d'Estienne d'Orves, à Nice, il s'agit d'une première; les élèves ont organisé une marche pour financer un chien. Remise du chèque le 14 avril prochain.

Historique du Marchathon :
Le premier Marchathon a vu le jour, en 1993, suite à la demande d’un établissement scolaire désireux de sensibiliser ses élèves à la vie des personnes handicapées et plus particulièrement des personnes aveugles. Un aveugle et son chien guide ont animé cette présentation, en décrivant avec justesse et sensibilité leur vie dans un monde en mouvement. Cette rencontre a alors déclenché le désir des élèves de réaliser une action de solidarité pour contribuer au financement d’un chien guide d’aveugle. Le premier Marchathon était né.


Une élève a décidé de tenter l'aventure les yeux bandés. Les autres, 500  environ, font des tours et des tours, le long de l'établissement en courant ou en marchant sous la pluie.
Une participation en ordre dispersé, mais la motivation est bien là : il  s'agit de financer la formation d'un chien pour une personne qu'ils ne connaissent pas, et qui est déficiente visuelle.


La manifestation est organisée par des élèves de 1ère, très impliqués et le projet, une première dans le lycée, s'inscrit dans un cadre pédagogique.
FUN est la  femelle labrador de 2 ans pour qui les lycéens se mobilisent.
L'école méditerranéenne de chien guide d'aveugle propose au total 8 chiens par an et la formation, 20 000 euros par animal, est financée par des dons.
Fun rejoindra sa maîtresse dès le mois de mai, grâce à la mobilisation de tout un lycée