La base de Canadair de Marignane fête ses 50 ans ce week-end

ILLUSTRATION- Les douze Canadair de la Sécurité civile basés entre Marignane et Ajaccio restent au sol en attendant les résultats des analyses complémentaires. / © ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
ILLUSTRATION- Les douze Canadair de la Sécurité civile basés entre Marignane et Ajaccio restent au sol en attendant les résultats des analyses complémentaires. / © ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

La base des avions bombardiers d'eau de Marignane qui luttent chaque été contre les incendies de forêts dans le sud de la France, va fêter ses 50 ans ce weekend, avant que les "Canadair" ne déménagent à Nîmes en 2016.

Par avec Afp

Rebaptisée base Francis Arrighi

"Renommée à l'international pour sa maîtrise de la technique d'attaque sur feux naissants", la base, créée en 1963 à l'initiative du sous-préfet des Bouches-du-Rhône Francis Arrighi, sera baptisée en son honneur samedi matin dans le cadre d'une cérémonie placée "sous le haut-patronage" de Manuel Valls, précise mardi un communiqué du ministère de l'Intérieur. "La base aérienne est née sous l'impulsion du sous-préfet Arrighi qui, le premier, a donné aux avions bombardiers une nouvelle fonction dans la lutte contre les feux de forêts. Il a permis de diversifier l'emploi des moyens aériens dont disposait l'État", souligne le communiqué du ministère.

 


Démonstration de vol dimanche

Dimanche, une journée portes ouvertes est organisée pour le grand public sur l'aérodrome
d'Aix-les-Milles. Au cours de cette manifestation gratuite, les membres de la base aérienne de la Sécurité civile proposeront des démonstrations de vol, de largage sur feu et présenteront le fonctionnement de la base. Avions bombardiers d'eau - de type Tracker, Canadair et Dash - et avions de liaisons (Beechcraft) composent la flotte de la base, aux côtés d'hélicoptères "Dragon" qui ont pour objectif commun d'agir contre le feu et de protéger les populations, en appui des pompiers au sol. Quelque 125 personnes, dont plus de 80 pilotes, y travaillent.

© France 3 RA
© France 3 RA

En janvier, le ministère de l'Intérieur avait annoncé qu'à partir de 2016, les avions décolleraient désormais de Nîmes-Garons, en raison de "difficultés de fonctionnement", la base de Marignane, située à proximité de l'aéroport de Marseille-Provence, ne permettant plus "de garantir un engagement opérationnel optimal".

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus