Nathalie Benoit a relevé son défi

© BORIS HORVAT
© BORIS HORVAT

Aprés mille kilomètres sur les fleuves de France, la médaillée paralympique d'aviron a atteint la grande bleue ce mardi après-midi. Elle a relié Paris à Marseille à la rame. Atteinte de sclérose en plaques, Nathalie Benoit  a réussi son pari. Elle est l'invitée de notre journal ce mercredi à 19H.

Par Karine Bellifa

Son périple a duré 39 jours. Plus d'un mois d'efforts et de détermination. Nathalie Benoit aura donné 300 000 coups d'aviron depuis son départ de Paris le 15 juin dernier. La jeune marseillaise atteinte de sclérose en plaques a relevé le défi. 1 000 kilomètres à la force des bras entre Paris et Marseille et un immense soulagement à l'arrivée ce mardi après-midi sur le Vieux-Port acclamée par le public :

DMCloud:90161
Reportage de Laure Bolmont et Ludovic Moreau

Une aventure qui se termine à peine et déjà la championne éprouve de la nostalgie.

J'ai déjà la nostalgie de cette incroyable chaleur humaine qui m'a entourée à chacune de mes 39 étapes depuis le départ. Ce fut un bain de sourires, d'encouragements et de gratitude qui, au-delà de ma performance physique, s'adressait à travers moi, à tous ceux qui souffrent et se battent pour la vie"


Mardi, Nathalie a marqué avant le Vieux port, une dernière halte à l'Estaque, au Cercle d'aviron de Marseille, là où il y a cinq ans elle s'est lancée dans cette discipline exigeante où elle s'est hissée au sommet des podiums.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus