• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Hollande soutient le pacte national pour Marseille

François Hollande ce vendredi au G20, à Saint-Petersbourg en Russie / © JEWEL SAMAD / AFP
François Hollande ce vendredi au G20, à Saint-Petersbourg en Russie / © JEWEL SAMAD / AFP

François Hollande vient d'apporter ce vendredi son soutien à l'initiative de Manuel Valls d'organiser un pacte national à Marseille. Depuis Saint-Petersbourg où il participe au G20, le chef de l'Etat estime que "c'est une bonne démarche pour dire que Marseille mérite mieux que cette image".  

Par Karine Bellifa

François Hollande a apporté vendredi son soutien à l'idée de "pacte national" lancée par Manuel Valls pour lutter contre le trafic de drogue à Marseille, touchée par deux nouveaux règlements de comptes meurtriers.

Je pense que c'était une bonne démarche que celle du ministre de l'Intérieur de favoriser le rassemblement, une forme de pacte national pour dire que Marseille mérite mieux que cette image"


a déclaré le chef de l'Etat, à Saint-Pétersbourg où il participe au G20.

Jeudi Manuel Valls a appelé de ses voeux un "pacte national" pour sortir du trafic de drogue, soulignant avoir demandé aux préfets de région et de police de recevoir les élus "pour définir ce travail en commun".

Les rivalités du PS local

L'opposition a raillé cette initiative, qualifiée notamment de "poudre aux yeux" par la présidente du Front national, Marine Le Pen.

"C'est bien qu'il y ait ce pacte, y compris parce que nous sommes à la veille d'élections municipales, qu'il y a des concurrences multiples, y compris à l'intérieur d'un parti et qu'il vaut mieux que toutes les personnalités aillent dans le même sens", a dit François Hollande, en allusion aux rivalités qui minent le Parti socialiste local.

 Ce qu'il faut c'est extirper les trafics et notamment le trafic de drogue dans ces cités"


a poursuivi le chef de l'Etat.

"Faut-il mettre encore plus de moyens? Oui et le ministre de l'Intérieur va le faire", a assuré le chef de l'Etat. "Il faudra du temps de la patience, des moyens mais il y a aura des résultats nous le devons aux Marseillais".

A lire aussi

Sur le même sujet

Marseille : Coiff in the street, l’application qui coiffe les sans-abris dans toute la France

Les + Lus